Attaque à la voiture-bélier de Toronto : huit des dix victimes sont des femmes

DirectLCI
BILAN - Le bilan de l'attaque de Toronto est désormais plus clair : sur les dix personnes décédées, huit sont des femmes. Plus tôt cette semaine, la police canadienne avait indiqué que le chauffeur de la camionnette avait visé principalement les femmes.

Dix morts et seize blessés. Dix morts parmi lesquels huit femmes. C'est le terrible bilan de l'attaque de Toronto, survenue en début de semaine. Rapidement, la police de la ville avait souligné que l'homme avait visé principalement des femmes. Les victimes étaient âgées de 22 à 94 ans et deux d'entre elles d'origine Coréenne et Jordanienne. 

La police canadienne avait rapidement visé le mouvement "incel", un mouvement dont les membres sont animés d'une haine farouche à l'encontre des femmes qu'ils considèrent comme étant responsables de leur insatisfaction sexuelle. Alek Minassian, 25 ans, le conducteur de la camionnette qui a foncé dans la foule avait "posté sur Facebook un message énigmatique" quelques minutes avant d'ensanglanter la rue Yonge, avait indiqué la police. 

En vidéo

Voiture-bélier à Toronto : les images de l’arrestation de l’auteur présumé

Si Facebook avait désactivé le compte de l'assassin présumé, des médias canadiens ont toutefois pu saisir une capture d'écran du dernier message qui disait notamment : "La Rébellion 'Incel' a déjà commencé! Nous allons renverser tous les Chads et les Stacys! Vive le Gentleman Suprême Elliot Rodger".


Arrêté rapidement après l'attaque, lundi dernier, Alek Minassian a comparu dès le lendemain matin, quelques minutes dans un petit tribunal du quartier North York de Toronto où le procureur lui a signifié les dix chefs d'inculpation pour meurtre avec préméditation.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter