Attaque à Stockholm : "J'ai vu une foule énorme courir vers moi"

International
TÉMOIGNAGE - Présents dans le quartier au moment où un camion a foncé sur des piétons, ce vendredi 7 avril, dans le centre-ville de Stockolm, deux témoins nous racontent la scène à laquelle ils ont assisté.

Il s'est trouvé à quelques centaines de mètres du drame. Adam, un adolescent suédois de 15 ans, rentrait à pied de son école, dans le centre-ville de Stockolm, lorsqu'un camion a foncé dans la foule de la rue fréquentée Drottningsgatan, non loin de là. 


Contacté par LCI une heure environ après l'attaque, il nous raconte la scène à laquelle il a assisté : "Je rentrais à la maison après les cours quand j'ai vu une foule énorme courir vers moi. Les gens criaient et allaient dans tous les sens dans la rue. J'ai entendu quelques bruits sourds et très forts qui ressemblaient à des coups de feu : je ne sais plus dire combien parce que j'avais très peur pour ma vie." 

Centre-ville évacué

Il poursuit : "J'ai essayé de me tirer de cet endroit et de me réfugier quelque part." C'est ainsi qu'Adam a atterri dans une galerie marchande abritant un magasin de chaussures de marques, toujours dans le centre-ville. Confiné pendant près d'une heure avec une trentaine d'autres personnes, il a finalement été conduit par la police, aux alentours de 17 heures, en dehors du centre-ville, vers le quartier de Södermalm.

Charlie nous livre un autre point de vue de la scène. Au moment de l'attaque, lui se trouvait dans son appartement qui surplombe le magasin Ahlens city, où le camion est venu s'emboutir. Il nous raconte : "Sur le coup, je n'ai rien entendu, ni bruit de tôle, ni coups de feu. Mon appartement est très bien isolé. Mais un ami m'a passé un coup de fil et c'est à ce moment-là que j'ai regardé vers la rue. J'ai alors vu de la fumée s'échapper d'un gros camion et de nombreux pompiers essayant d'éteindre l'incendie, ainsi qu'un grand nombre de policiers équipés." Depuis son balcon, Charlie a pris cette photo, postée depuis sur Instagram : 

Pour l'heure, le dernier bilan de la police fait état de quatre morts et d'au moins quinze blessés. La police a indiqué avoir interrogé deux personnes et avoir interpelé un homme en début de soirée ce vendredi. Il ne s'agit toutefois pas du chauffeur du camion-bélier, qui est toujours traqué. Le gardé à vue pourrait en revanche être celui dont le portrait avait été diffusé par les autorités après l'attaque. La sécurité aux frontières a quant à elle été renforcée, a annoncé ce vendredi soir le Premier ministre Stefan Löfven. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attaque au camion à Stockholm

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter