Attaque antisémite contre la synagogue de Pittsburgh : les 11 victimes identifiées

International
PORTRAITS - Les noms des onze victimes de la tuerie de la synagogue de Pittsburgh ont été publiés ce dimanche au lendemain de la pire attaque antisémite de l'histoire récente des Etats-Unis. "Nous dépasserons ce jour le plus sombre de l'histoire de Pittsburgh", a promis le maire de la ville.

Un jour après la terrible fusillade survenue dans la synagogue The Tree of Live de Pittsburgh, les hommages aux victimes se multiplient. Des veillées sont organisées aux quatre coins du pays et des appels aux dons fleurissent sur la toile. Lors d'une conférence donnée ce matin, l'inspecteur médical en chef a dévoilé le nom des onze victimes.


Il a confirmé la mort de Dan Stein, 71 ans. L'homme qui était récemment devenu grand-père dirigeait régulièrement des services à la synagogue Tree of Life pour l'une des trois congrégations qui se partageaient les lieux. "Cela va être une perte horrible pour ce bébé qui va grandir sans son grand-père", a commenté Steven Halle, son neveu aux médias locaux. "Nous tentons encore de rassembler les informations avec ma tante et mes cousins… C’est vraiment très dur, maintenant". Ce commercial à la retraite dans le secteur de la plomberie habitait à Pittsburgh avec sa femme, rapporte Times of Israël.

Il a également égrené les noms des dix autres victimes, parmi lesquels un couple Sylvan et Bernice Simon, respectivement 86 et 84 ans et deux frères : David (54 ans) et Cecil Rosenthal (56 ans). La victime la plus âgée avait 97 ans, il s'agit de Rose Malinger. La communauté a également perdu Jerry Rabinovitz, un médecin de famille de 66 ans, Melvin Max, âgé de 88 ans, Richard Gottfried, 65 ans, Irving Youngner, 69 ans, et Joyce Feinberg, 75 ans.

"Le jour le plus sombre de l'histoire de Pittsburg"

Dans cette même conférence de presse, le maire de la ville, Bill Peduto, s'est adressé aux proches de victimes et a souligné que la communauté juive ne serait pas seule dans cette épreuve.


“Aux familles des victimes, aux amis des victimes, nous sommes là pour vous comme une seule et même communauté", a-il indiqué après que les noms ont été révélés. Nous serons là pour vous aider dans cet épisode terrifiant, nous dépasserons ce jour le plus sombre de l'histoire de Pittsburgh."


Il a par ailleurs réclamé une meilleure réglementation du port d'armes.  "J'ai entendu le président dire qu'il faudrait armer des gardes dans nos synagogues", a déclaré Bill Peduto. "Notre approche devrait plutôt être: comment retirer les armes à feu - qui sont le dénominateur commun de toutes les fusillades en Amérique - des mains de ceux qui veulent exprimer leur haine raciste avec des meurtres ?"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Pittsburgh touchée par la pire attaque antisémite de l’histoire récente des Etats-Unis

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter