Attaque au Burkina Faso : "On a entendu des tirs, tout le monde a fui dans les rues"

DirectLCI
TÉMOIGNAGE - Ce vendredi , Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, a été le théâtre de plusieurs attaques, visant des sites stratégiques de la ville dont l'ambassade de France. Le patron d'un bistrot situé non loin des violences a témoigné sur LCI.

Son bistrot n'est situé qu'à quelques centaines de mètres de l'ambassade de France, dans le centre de Ouagadougou. Norbert Lamandin, le patron du Bistrot Lyonnais, a assisté à l'attaque survenue ce vendredi matin dans la capitale du Burkina Faso. "On a entendu des tirs aux alentours de 10h30-11h. On s’est enfermé à l’intérieur du Bistrot Lyonnais. Tout le monde a fui dans les rues. Les tirs étaient vraiment soutenus" a raconté l'homme sur notre antenne.



Vers 10h30 (heure locale) plusieurs attaques ont visé l'ambassade de France ainsi que l'Etat major situé à proximité. "L'attaque visait bien l'ambassade de France", a confirmé à LCI, Jean-Yvec Le Drian. Le ministre de la Défense a ajouté qu'"il n'y avait pas de victime française.

"On écoute sur les réseaux sociaux" a aussi indiqué le gérant pour expliquer qu'il se tenait informé de la situation. "J'’ai vu un gendarme qui est allé chercher des munitions […] Il avait tiré avec son arme. "

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter