Attaque au couteau dans le métro de Londres : le suspect inculpé pour tentative de meurtre

International
DirectLCI
GRANDE-BRETAGNE - Le suspect, un homme de 29 ans, doit comparaître devant un tribunal lundi. L’attaque, samedi dans une station du métro de Londres, a fait deux blessés.

La police antiterroriste britannique a inculpé dimanche un homme de 29 ans pour tentative de meurtre, au lendemain d'une attaque au couteau ayant fait deux blessés à la station de métro de Leytonstone, dans l'est de Londres. Des enquêteurs du commandement antiterroriste (CTC) ont perquisitionné un logement dans l'est de Londres. Le suspect, Muhaydin Mire, doit comparaître devant un tribunal lundi, précise la police métropolitaine britannique dans un communiqué.

"Acte de terrorisme"

Deux personnes ont été blessées- dont une grièvement mais qui se trouvait dans un "état stable" dimanche - au cours de l'agression, qui est "traitée" comme un "acte de terrorisme", selon les termes de Richard Walton, responsable du CTC, qui supervise l'enquête. Cette attaque est survenue trois jours après l'autorisation donnée par le parlement britannique à l'armée de mener des frappes aériennes contre Daech (l’acronyme en arabe du groupe Etat islamique) en Syrie. Elle a également eu lieu moins d'un mois après les attentats de Paris, revendiqués par Daech (130 morts), et trois jours après une tuerie aux Etats-Unis (14 morts), qualifiée d'"acte terroriste" par le président américain Barack Obama.

Des médias britanniques ont rapporté que des témoins ont entendu l'agresseur justifier son acte en disant: "C'est pour la Syrie." Contactée par l'AFP, la police n'a pas confirmé cette information. Si la piste terroriste se confirme, il s'agirait vraisemblablement d'une attaque perpétrée par ce que la police et les experts qualifient de "loup solitaire".

Appel à témoins

Plusieurs vidéos amateurs diffusées sur les réseaux sociaux et reprises par les médias montrent un homme de grande taille, vêtu à l'occidentale avec une chapka noire sur la tête et armé d'un couteau, que des policiers tentent de maîtriser dans le hall d'accès de la station. Les policiers utilisent leur pistolet à impulsion électrique pour neutraliser l'homme. Touché, le suspect tombe et lâche l'arme. Il est ensuite maîtrisé au sol.

La police a demandé à toute personne ayant vu ou filmé les faits de se faire connaître. La police des transports a de son côté indiqué qu'elle allait déployer davantage d'agents en uniforme et en civil. Depuis août 2014, le niveau de menace terroriste est à 4 sur une échelle de 5 en Grande-Bretagne, signifiant qu'un attentat est considéré "hautement probable".

EN SAVOIR + >> Attaque au couteau dans le métro de Londres : les services antiterroristes mobilisés

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter