Attaques de Copenhague : silence radio sur l'identité du tireur présumé

Attaques de Copenhague : silence radio sur l'identité du tireur présumé

DirectLCI
DANEMARK - Dimanche, au petit matin, la police danoise a abattu un homme qui serait l'auteur des deux fusillades qui ont ensanglanté Copenhague la veille. Depuis, très peu d'informations ont filtré sur cet individu.

Interrogé par la presse, Bernard Cazeneuve n'a pas osé s'aventurer sur ce terrain. Présent, dimanche après-midi, aux côtés de son homologue danois pour exprimer la solidarité de Paris après les attaques de la veille à Copenhague , le ministre français de l'Intérieur - pas plus que les autorités danoises - n'a donné aucune information sur l'identité de l'homme abattu quelques heures plus tôt par la police. Individu suspecté d'être le seul auteur des deux fusillades qui ont fait deux morts et cinq blessés.

>> DIRECT - Suivez tous les événements de dimanche

Pour l'heure, seuls quelques éléments ont filtré sur le profil de cet homme. Son signalement - et des images de vidéo-surveillance - avait été diffusé dès samedi soir, après les coups de feu tirés devant une synagogue de la capitale danoise. Les autorités indiquaient être à la recherche d'un homme "entre 25 et 30 ans, d'environ 1,85 m, athlétique, d'apparence arabe, les cheveux lisses".

Grâce à ces détails, un chauffeur de taxi avaient pu aider la police à localiser le suspect. Après une tentative d'interpellation dans le quartier de Norrebero, dans le nord de la capitale danoise, les forces de l'ordre, confrontées à la riposte du terroriste, n'avaient eu d'autre choix que de l'abattre, se sont-elles justifiées.

Dimanche, à la mi-journée, Jens Madsen, le chef des services de sécurité, a, lui, indiqué que le suspect, originaire de Copenhague, était connu des services de renseignements danois. Il est soupçonné d'avoir voulu imiter les attentats commis à Paris le mois dernier , alors que des similitudes dans les cibles choisies - défenseurs de la liberté d'expression et membres de la communauté juive - ont été soulignées. Toutefois, dimanche, en fin de journée, les autorités danoises ne confirmaient officiellement aucune piste.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter