Attentat au marché de Noël de Berlin : qui sont les victimes ?

Attentat au marché de Noël de Berlin : qui sont les victimes ?
International

Toute L'info sur

Attentat du marché de Noël de Berlin

TERRORISME – Les identités des victimes de l’attentat perpétré lundi soir contre un marché de Noël de Berlin commencent peu à peu à être dévoilées.

Victimes de la folie humaine. Pour avoir seulement voulu profiter un instant de l’ambiance d’un marché de Noël, les 12 personnes décédées et les 48 autres blessées lundi soir à Berlin ont tragiquement vu leurs destins se rejoindre. Quatre jours après l’attentat au camion-bélier sur la Breitscheidplatz, leurs identités commencent à être dévoilées. Peu à peu, des noms, des nationalités et des visages se posent sur ces gens dont les vies ont été détruites par l’horreur du terrorisme. 

Voir aussi

Celles et ceux dont on connaît les identités complètes

Lukasz Urban, 37 ans, Polonais

Il est le premier à avoir vu son identité dévoilée. Et est aussi sans doute celui grâce à qui un carnage bien pire encore a été évité. Lukasz Urban, chauffeur routier polonais de 37 ans, a été retrouvé mort dans la cabine du camion utilisé par l’auteur présumé de l'attentat, Anis Amri. Selon le patron de la société de transports qui l’employait, son corps portait de multiples traces de coups. Des marques qui semblent montrer que le trentenaire a tenté de résister. Il était marié et avait un fils de 17 ans.

Fabrizia di Lorenzo, 31 ans, Italienne

Le ministre italien des Affaires étrangères, Angelino Alfano, a annoncé jeudi la mort de Fabrizia di Lorenzo, une Italienne de 31 ans. D’après les médias transalpins, la jeune femme avait effectué un échange Erasmus à Berlin pour des études de langues et de relations internationales. Tombée amoureuse de la ville, elle avait depuis décidé de s’installer en Allemagne et travaillait pour une entreprise de transports de la capitale allemande. Elle était originaire de Sulmona, dans les Abruzzes 

Dalia Elyakim, 60 ans, Israélienne

Elle était en visite à Berlin avec son mari. Dalia Elyakim, une Israélienne de 60 ans, a elle aussi perdu la vie lors de l’attaque du marché de Noël. Le ministère israélien des Affaires étrangères l’a confirmé jeudi. Selon le quotidien Haaretz, Rami Elyakim, l’époux de la sexagénaire, est lui grièvement blessé.  

Nada Cizmar, Tchèque

Les autorités tchèques ont annoncé jeudi dans la soirée qu’une de leurs ressortissantes faisait partie des victimes. Originaire de Soběslav, en Bohème du Sud, Nada Cizmar vivait en Allemagne depuis deux ans avec son mari Petr. Dans un message posté sur Facebook, ce dernier a confirmé la perte de sa femme et fait part de "son immense tristesse". Elle travaillait pour une société de conseil basée à Berlin. 

Des victimes non-identifiées ou dont l’anonymat est préservé

Outre ces quatre victimes connues, les autorités d’outre-Rhin ont fait savoir que six Allemands avaient eux aussi perdu la vie dans l’attentat. Leurs noms n’ont pas été divulgués. Les deux dernières personnes décédées n’ont quant à elle toujours pas été identifiées. L’attaque au camion a également fait une cinquantaine de blessés, parmi lesquels figure une Française. 

En vidéo

L'hommage en musique aux victimes de l'attentat de Berlin dans l'église du Souvenir

En vidéo

Minute de silence à l'église du Souvenir en hommage aux victimes de l'attentat de Berlin

En vidéo

L'équipe de Dortmund rend hommage aux victimes de l'attentat de Berlin

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent