Attentat de Londres : après avoir dévoilé les noms de deux des terroristes, la police confirme celui du troisième, un Italo-Marocain de 22 ans

ENQUÊTE - Les identités des trois assaillants ayant fait sept morts sur le London Bridge et à Borough Market samedi 3 juin sont à présent connues et confirmées par la police. Il s'agit de Khuram Butt, un Britannique de 27 ans né au Pakistan, de Rachid Redouane, 30 ans, qui se présentait comme Marocain et Libyen, et de Youssef Zaghba, un Italo-Marocain de 22 ans.

Les identités des trois terroristes ayant fait sept morts et une cinquantaine de blessés sur le London Bridge et à Borough Market samedi sont désormais connues. Alors qu'elle avait déjà révélé ceux de deux des trois assaillants, Khuram Butt et Rachid Redouane, lundi, la police a confirmé ce mardi le nom du troisième homme. Il s'afit de Youssef Zaghba, un Italo-Marocain de 22 ans. 

Sur son site Internet, la Metropolitan Police, qui appelle toute personnes ayant des informations à leur sujet de rentrer en contact avec elle, donne plusieurs renseignements sur ces trois individus.

En vidéo

Ce que l’on sait des terroristes de Londres

Khuram Shazad Butt

Khuram Shazad Butt était âgé de 27 ans. Né le 20 avril 1990, ce citoyen britannique est né au Pakistan. Surnommé"Abz", par la police britannique, ce dernier a notamment travaillé chez KFC, chaîne de fast-food, et pour le métro londonien, selon plusieurs médias anglais dont The Sun. Considéré comme le meneur de l'attaque, Khuram Shazad Butt portait samedi soir un tee-shirt de l'équipe de football Arsenal. Il avait également à la taille une fausse ceinture d'explosifs réalisée à partir de canettes. 


Le commandant de l'unité anti-terroriste Mark Rowley a ce lundi précisé que Khuram Shazad Butt était connu des services de sécurité, qui n'avaient pas d'éléments laissant penser qu'il préparait un attentat. Dans un documentaire diffusé par Channel 4 intitulé "The Jihadis Next Door", Khuram Shazad Butt brandissait notamment un drapeau de Daech dans Regent's Park, à Londres. 

D'après le Guardian, Khuram Butt, qui se faisait aussi appeler Abu Zaitun, avait rejoint le groupe islamiste britannique interdit al-Muhajiroun, soupçonné d'avoir servi de plate-forme de recrutement pour une centaine de candidats au djihad. Il a également été déclaré persona non grata dans deux mosquées à Londres et Barking en raison de son activisme

Rachid Redouane

Rachid Redouane était âgé de 30 ans. Né le 31 juillet 1986, il avait revendiqué être Marocain et Libyen. Il utilisait également le nom de Rachid Elkhdar, avec une autre date de naissance : le 31 juillet 1991. Son nom n'était pas connu des services de police avant cette attaque, précise la Metropolitan police. Comme Khuram Shazad Butt, il était originaire du quartier de Barking, dans l'est de Londres, où les forces de l'ordre ont procédé à plusieurs interpellations depuis samedi.


La télévision publique irlandaise RTE, citant des sources policières irlandaises, a révélé qu'il avait vécu à Dublin, où il s'est marié en 2011 avec une Britannique avant de gagner le Royaume-Uni. Selon cette source, il était également inconnu des services de police irlandais. Selon le Gardian, il exerçait le métier de pâtissier.

Youssef Zaghba

Les forces de l'ordre ont confirmé ce mardi que Youssef Zaghba, un Italo-Marocain âgé de 22 ans, était bien le troisième assaillant. Selon le quotidien italien La Repubblica, Youssef Zaghba, dont l’identité a été confirmée ce mardi par les autorités britanniques, ne se serait pas caché de ses penchants djihadistes. Le journal affirme que le jeune Italo-Marocain aurait déclaré qu’il "allai[t] devenir un terroriste" alors que la police transalpine l’interrogeait à l'aéroport de Bologne en 201cor6 au moment d’une tentative avortée de se rendre en Syrie. 


Un élément qui pose question  sur le niveau de surveillance de Youssef Zaghba alors que le Corriere della Sera rapportait plus tôt que les services de renseignement italiens l’avaient signalé à leurs homologues au Royaume-Uni. Les forces de l’ordre britanniques disent quant à elles que le jeune homme n'était pas sous la surveillance du MI5, le renseignement intérieur britannique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat du 3 juin à Londres

Plus d'articles

Sur le même sujet