Attentat de Manchester : jusqu'alors considéré comme un héros, un SDF avoue avoir volé des victimes

Attentat de Manchester : jusqu'alors considéré comme un héros, un SDF avoue avoir volé des victimes

International
DÉCEPTION - Chris Parker, un SDF de 33 ans, a reconnu ce mercredi devant la cour de Manchester avoir volé des victimes de l'attentat commis en mai 2017 à l'issue du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. L'homme affirmait jusque-là avoir aidé les blessés.

Il avait été présenté comme un héros. Pourtant, Chris Parker, un sans-abri de 33 ans, a reconnu ce mercredi devant la justice britannique avoir volé des victimes de l’attentat-suicide de Manchester, le 22 mai dernier. Il prétendait à l’époque leur avoir porté secours. Son courage avait été salué dans tout le pays et lui avait valu de belles récompenses.


Le SDF avait été filmé, après l’explosion, par des caméras de surveillance en train de déambuler entre les victimes de l’attentat qui a tué 22 personnes à la Manchester Arena. Mais alors qu'il affirmait il y a plusieurs mois avoir aidé des blessés, Chris Parker a été observé à plusieurs reprises auprès de Pauline Healey, blessée dans l'explosion, et dont la petite-fille gisait non loin. Sur les images diffusées à l'audience, on le voit se pencher sur elle pour s’emparer de son sac à main et voler son portefeuille. Le sans-abri a utilisé sa carte bancaire quelques heures plus tard dans un fast food de la ville.


Il a également reconnu avoir dérobé le téléphone portable d'une autre victime, qui ne peut être nommée pour des raisons légales, précise l’AFP. La cour se prononcera le 30 janvier sur la culpabilité de Chris Parker, qui est maintenu en détention d'ici là. Le SDF, qui se rendait régulièrement aux abords de la salle de concert pour faire la manche, avait été porté aux nues pour son courage après avoir raconté être venu en aide à des victimes juste après l'attentat.

"Je n'arrivais pas à m'arrêter de pleurer", disait-il notamment dans des images qui avaient fait le tour de la télévision britannique. Son témoignage et sa bravoure avait touché de nombreux citoyens. A tel point que des internautes avaient même lancé une collecte de fonds en sa faveur. Plus de 55.000 euros avaient été récoltés. Sa médiatisation avait aussi permis à sa mère de le retrouver. Elle disait ignorer que son fils était à la rue. "C'est exactement le genre de chose que Chris pourrait faire, il avait tellement bon coeur", déclarait-elle fièrement au Eastern Daily Press.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Manchester

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter