Attentat de Manchester : Londres demande à la Libye d'extrader le frère de l'auteur

Attentat de Manchester : Londres demande à la Libye d'extrader le frère de l'auteur

22 MORTS - Le kamikaze, Salman Abedi, avait fait exploser sa bombe à la sortie d'une immense salle de concert, où venait de se produire la chanteuse américaine Ariana Grande, en mai 2017.

La police britannique chargée de l'enquête sur l'attentat de Manchester, qui a fait 22 morts en mai 2017, a annoncé mercredi 1er novembre avoir demandé à la Libye d'extrader le frère de l'auteur de cet attentat-suicide.

Le kamikaze, Salman Abedi, avait fait exploser sa bombe à la sortie d'une immense salle de concert dans laquelle venait de se produire la chanteuse américaine Ariana Grande. Parmi les 22 morts, sept enfants. La détonation avait fait plus d'une centaine de blessés, dont deux sont toujours hospitalisés. 

Toute l'info sur

Attentat de Manchester

En Libye la veille de cet attentat

Salman Abedi, un Britannique de 22 ans d'origine libyenne, se serait rendu en Libye à la veille de cet attentat. La police du Grand Manchester a affirmé avoir recueilli suffisamment de preuves pour demander et obtenir un mandat d'arrêt contre son frère, Hashem Abedi.

"Hashem Abedi est actuellement détenu en Libye et le Crown Prosecution Service (Service des poursuites judiciaires de la Couronne) vient de demander son extradition", a ainsi indiqué Russ Jackson, en charge de la lutte anti-terroriste dans le nord-ouest de l'Angleterre.

En vidéo

Ariana Grande jouée en Syrie

Lire aussi

Arrêté en mai dernier

Dans les jours qui ont suivi l'attentat, une photo de Hashem Abedi prise après son arrestation avait été publiée sur Facebook par des services de sécurité libyens.  "Le père, Ramadan Abedi, vient également d'être arrêté", a de son côté affirmé Ahmed bin Salem, porte-parole des services de sécurité libyens.

La police de Manchester n'a pas précisé si les deux hommes sont restés en détention depuis leur arrestation en mai, ou s'ils ont été remis en liberté avant d'être à nouveau interpellés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

EN DIRECT - Troisième dose de vaccin : un nombre record d'injections réalisées en France ce mardi

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.