VIDÉO - Attentat de Manhattan : les premières déclarations du terroriste face aux enquêteurs

International
AUDITION - Sayfullo Saipov, l'immigré ouzbek accusé d'avoir tué huit personnes en lançant un véhicule sur une piste cyclable mardi après-midi à New York, a été inculpé mercredi pour cette attaque, qu'il a dit être inspirée par le groupe Etat islamique et avoir préparée depuis un an.

Sur son lit d’hôpital, Sayfullo Saipov a renoncé à son droit au silence. Ce citoyen ouzbek de 29 ans, qui a tué 8 personnes et blessé onze autres en lançant un véhicule sur une piste cyclable dans l'après-midi du 31 octobre à New York, assume totalement ses actes. Selon l'acte d'accusation, il s'est dit particulièrement motivé par une vidéo dans laquelle Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l'Etat islamique, appelait les musulmans aux Etats-Unis et dans le monde à soutenir la cause de l'organisation fondamentaliste sunnite.


Le jeune Ouzbek a également indiqué aux enquêteurs avoir fait un essai de véhicule le 22 octobre pour apprendre à faire tourner sa camionnette. Il a déclaré se sentir à l'aise avec ce qu'il a fait et a même osé demander que le drapeau du groupe Etat islamique soit déployé dans sa chambre d'hôpital. Lors de cet entretien, Sayfullo Saipov a indiqué aux enquêteurs qu'il avait choisi le moment d'Halloween pour passer à l'acte parce qu'il anticipait qu'il y aurait plus de gens dans les rues. 

Des milliers d'images et de vidéos de propagande retrouvés sur son téléphone

Le terroriste pensait à l'origine poursuivre son trajet jusqu'au pont de Brooklyn, qui traverse l'East River au sud-est de Manhattan. La piste cyclable où il a fait rouler son véhicule est située le long de l'Hudson, dans le sud-ouest de la célèbre île. Les enquêteurs ont par ailleurs retrouvé plusieurs milliers d'images et de vidéos de propagande liées à Daech sur un téléphone appartenant à Sayfullo Saipov. Ils ont notamment trouvé des vidéos montrant des prisonniers de Daech décapités, écrasés par un char ou tués par une balle en plein visage, toujours selon l'acte d'accusation.

Sayfullo Saipov a été inculpé pour avoir fourni un soutien matériel et des ressources à une organisation terroriste étrangère, à savoir l'EI, ainsi que pour violences et destruction de véhicules à moteur ayant causé la mort de huit personnes. Il encourt la réclusion à perpétuité pour le premier chef d'accusation et, selon les cas de figure, et si le gouvernement le demande, la peine de mort pour le second, a indiqué le procureur de Manhattan par intérim Joon Kim. A noter que des chefs d'accusation supplémentaires pourraient être rajoutés ultérieurement, a précisé Joon Kim.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Manhattan

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter