Attentat de Sousse : le récit stupéfiant de Mahdi, le guide qui a tenté d’arrêter le tueur

Attentat de Sousse : le récit stupéfiant de Mahdi, le guide qui a tenté d’arrêter le tueur
International

TUNISIE - Lors de l’attentat de Sousse au cours duquel 38 personnes ont été tuées, dont une grande majorité de touristes, un homme a tenté d'arrêter le terroriste. Mahdi, un guide touristique tunisien, raconte dans la presse britannique comment il a procédé.

Il a fait preuve d’un courage sans nom. Mahdi, un guide touristique proposant des activités nautiques pour une société privée sur les plages de Sousse, raconte au Daily Mail comment il a tenté d’arrêter Seifedddine Rezgui, l'auteur présumé de l'attentat perpétré sur une plage et dans un hôtel de la ville vendredi .

Le témoin revient en détail sur cette journée noire. Alors qu’il se trouve sur un jet-ski, Mahdi se rend compte de la tuerie qui est en cours sur la plage. Rapidement, il se dirige vers un petit bateau de touristes, afin de leur dire de rester loin de la plage.

EN SAVOIR + >>  Tunisie : attentat meurtrier contre des hôtels à Sousse

Le tueur se dirige en direction de l’hôtel, ce qui pousse le guide nautique à rejoindre la terre ferme pour le pourchasser. "Après avoir évacué les touristes, j’ai couru après lui et je lui ai jeté des cendriers dessus quand je me suis rendu compte qu’il n’avait plus de munitions dans son arme. Il y avait du monde à côté de lui", raconte Mahdi. Selon lui, c’est la crainte de perdre son emploi, essentiellement destiné aux touristes, qui lui a donné "la force et le courage d’affronter Seifeddine Rezgui."

Un appel passé rapidement sur la plage

Mahdi confie également avoir vu "l’homme tout en noir passer un appel et jeter son téléphone à la mer." Hurlant qu'il n’a plus de munitions dans son arme, le héros incite ensuite la foule à attraper le terroriste, poussant même un employé de l’hôtel à jeter un cendrier et des morceaux de céramique depuis le balcon d’une chambre. "Il l’a touché à la tête mais cela ne l’a pas stoppé. Il s’est arrêté en bas de l’hôtel pour recharger sa kalachnikov avant de repartir."

Dans sa folle course, qui a été filmée, le guide pousse un passant au téléphone à raccrocher et appelle la police en urgence. "Une fois que le policier est arrivé, je lui ai dit d’aller tuer le terroriste mais il m’a répondu qu’il ne pouvait pas, n’étant pas équipé d’un gilet pare-balles", relate-t-il, avant d’ajouter : "Mon collègue a récupéré l’arme d’un officier, nous l’avons pourchassé désespérément afin de mettre un terme à cette tuerie". En vain. Le récit de Mahdi est l’un des rares témoignages diffusés depuis l’attaque sanglante de vendredi.

À LIRE AUSSI
>> Le ie morbide qui choque les Britanniques

>>  Les terribles images de Seifeddine Rezgui, suspect de la tuerie de Sousse
>>  En Tunisie, le tourisme à nouveau mis à mal  
>>  Sousse : il se sacrifie pour sauver sa fiancée

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent