Attentat de Sousse : Seifeddine Rezgui se serait drogué avant de tuer

International

ENQUÊTE - Selon la presse britannique, l’auteur de l’attentat de Sousse aurait consommé une forte dose d’un dérivé de cocaïne avant d’agir. Une information qui fait suite à l’autopsie du corps du jeune homme de 23 ans.

L’enquête avance et les nouvelles révélations faites par la presse britannique font froid dans le dos. Ce mercredi, le Daily Mail indique que Seifeddine Rezgui, l’auteur de l’attentat de Sousse en Tunisie qui a coûté la vie à 38 touristes dont 30 Britanniques vendredi, avait consommé une drogue avant de lancer son attaque. Il s’agirait d’un dérivé de cocaïne selon eux. "Un stimulant, classé dans la catégorie A des drogues ou similaire, a été détecté par les médecins légistes durant l’autopsie", affirme ainsi le quotidien ce mercredi , alors que CNN indiquait que la justice tunisienne avait arrêté 7 suspects en relation avec l'attentat.  

Plusieurs rescapés de l’attaque ont assuré au journal que Seifeddine Rezgui riait et souriait pendant qu’il tuait des touristes. Un témoin raconte : "A un moment, il s’est arrêté, fusil sur le dos, et a pris des photos des corps en rigolant." Les combattants de l’Etat islamique sont connus pour prendre des doses de drogue, du Captagon notamment, avant un combat ou une attaque. Une façon de se sentir invincible sur le champ de bataille et d’oublier fatigue, stresse, peur et angoisse.

LIRE AUSSI >> Le Captagon, la drogue miracle des djihadistes de Daech

Une bombe et un détonateur près du corps

Une source proche de l’enquête confirme au journal britannique : "Le terroriste était sous l’emprise du même produit que Daech donne à ses membres avant de les envoyer commettre des attentats suicides." Un travailleur de l'hôtel ajoute : "Il riait quand il tirait. Quand il eut fini et qu'il avait tué tout le monde, il ne se souciait plus de rien, il n'a même pas essayé de courir. Il semblait heureux."

Selon une autre source citée par le journal, les policiers ont trouvé une bombe qui n’a pas explosé, près du corps du tueur. Le détonateur se trouvait juste à côté. Reste à savoir s’il était "trop drogué pour appuyer dessus", indique le Daily Mail, où tout simplement mort avant qu’il ne commette des dégâts encore plus graves.

EN SAVOIR + 
>> Les terribles images de Seifeddine Rezgui, suspect de la tuerie de Sousse
>> 
En Tunisie, le tourisme à nouveau mis à mal
>> 
Le récit stupéfiant du guide qui a tenté d'arrêter le tueur >> Le ie morbide qui choque les Britanniques >>  Sousse : il se sacrifie pour sauver sa fiancée

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter