Attentat de Stockholm : qui sont les victimes de l'attaque ?

ATTENTAT – Deux jours après qu’un camion-bélier a foncé dans une foule au cœur de la capitale suédoise, les quatre victimes de l'attaque ont été identifiées. Un hommage leur a été rendu lors de la marche contre le terrorisme qui se tenait ce dimanche.

On connaît désormais la nationalité des quatre personnes décédées ce vendredi lors de l’attentat perpétré par un camion-bélier à Stockholm. Quinze autres ont été blessées, dont certaines grièvement. Fleurs, bougies ou juste par leur présence…Les Suédois leur ont rendu hommage ce dimanche 9 avril en marge d’une marche contre le terrorisme. Le point sur ce que l’on sait des victimes décédées. 

Chris Bevington, 41 ans

Ce Britannique résidait à Stockholm avec sa famille et travaillait depuis plus de cinq ans pour le site de musique en streaming Spotify. Il avait 41 ans. Le PDG de son entreprise a posté un message sur son mur Facebook en sa mémoire : "C’est un choc et c’est avec le cœur lourd que je vous confirme le décès d’un membre de notre équipe, Chris Bevington". "Il n’y a pas de mots pour dire à quel point il va nous manquer […] repose en paix mon ami", a-t-il ajouté. 

Deux Suédois, dont une enfant de 11 ans

Une autre victime est une fillette âgée d’à peine 11 ans. Elle rentrait de l’école lorsque l’attentat a eu lieu mais elle n’a malheureusement jamais pu regagner sa maison. Le quotidien suédois Expressen explique que ses parents ont lancé un appel après sa disparition. Selon la presse suédoise, la fillette adorait se promener dans les magasins se trouvant entre l'école et sa maison.


On ignore encore qui est la seconde victime. 

Une Belge de 31 ans

C’est le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, qui révélé la nationalité cette quatrième victime. 

Elle serait originaire de Lembeek, un village situé en région flamande, selon le site nieuws.vtm. Selon le bourgmestre de Hal (l'équivalent du maire), cité par lesoir.be, la victime "était vraisemblablement en city trip (en visite, ndlr) à Stockholm. Je ne la connaissais pas personnellement, mais je l'ai rencontrée à plusieurs reprises. Je connais très bien ses parents. Ce sont des gens très gentils, qui habitent Hal depuis longtemps et y ont toujours été très impliqués." 


L'identification a pris 48 heures, a annoncé Didier Reynders à l'agence de presse Belga. "Nous avions une indication de personne manquante à la suite de contacts avec ses proches", a-t-il expliqué. "Après une première identification via ses documents d’identité, que la victime n’avait pas sur elle, l’information a été confirmée par une vérification ADN".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attaque au camion à Stockholm

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter