"Les gens étaient partout étalés sur le sol" : les témoins de l'attaque de Stockholm racontent l'horreur

International

Toute L'info sur

Attaque au camion à Stockholm

TÉMOIGNAGES – Au moins trois personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées ce vendredi à Stockholm après qu’un individu a foncé dans la foule à bord d’un camion. Des témoins racontent les scènes d’horreur qu’ils ont vécues.

Ce vendredi après-midi, peu avant 13h (15 heures à Paris), un camion a entamé une course folle dans les rues de Stockholm, au croisement d’une grande artère, Klarabergsgatan, et d’une rue piétonne très fréquentée, Drottningsgatan. Renversant de nombreux passants sur son chemin, le véhicule a fini par s’encastrer dans un magasin. Des témoins présents sur les lieux de l'attentat qui a fait au moins quatre morts et quinze blessés, racontent. 

Voir aussi

Il était seulement question de quitter les lieux le plus vite possible- Christoffer Ung

Christoffer Ung se trouvait dans le magasin Åhléns lorsque le camion a percuté le bâtiment : "J’étais sur le point de sortir lorsque j’ai vu une avalanche de débris venir vers moi. Les gens ont été pris de panique et se sont mis à courir vers les sorties de secours. Ensuite, il était seulement question de quitter les lieux le plus vite possible. J’ai d’abord pensé à l’explosion d’une bombe." 

Un témoin qui a parlé à l’agence suédoise TT  se trouvait sur Drottninggatan peu de temps après que le camion y soit passé : "C’était terrible. Il y avait beaucoup de sang dans la rue et les gens étaient partout étalés sur le sol. Des gens faisaient des massages cardiaques à deux personnes exactement là où je me trouvais, mais l'une d'entre elles était probablement déjà morte."

Voir aussi

J'ai vu le conducteur, c’était une personne vêtue de noir et dont la peau du visage semblait blanche- Brandon Sekitto

A l'endroit où les gens ont été fauchés sur Drottninggatan, principale rue piétonne et commerçante de la capitale suédoise, un autre témoin raconte : "Il y avait plein d'ambulances, de policiers et des camions de pompiers. Tous les gens qui se trouvaient dans la rue ont été repoussés par la police, qui a bouclé un large périmètre de sécurité." 

Un autre témoin arrivé sur place peu de temps après détaille lui aussi ce qu’il a vu : "J’étais un peu plus loin [de là où a eu lieu l’attaque] et j’ai juste vu un hélicoptère. Mais quand je me suis rapproché des barricades, j'ai vu un chien mort et de très nombreuses couvertures avec des gens en dessous. J'ai vu au moins cinq couvertures. Puis un policier est arrivé et a dit : 'Vous devez partir d'ici, sinon je vous asperge de gaz lacrymogène'. Je suis donc parti à ce moment-là."

Brandon Sekitto était assis dans sa voiture lorsque le camion est arrivé : "J’entendais des gens crier : 'Courez, courez'. Tout s’est passé sous mes yeux. J'ai vu le conducteur, c’était une personne vêtue de noir et dont la peau du visage semblait blanche. Les gens criaient et couraient dans tous les sens. J'ai vu les traces du passage du camion. Ça pouvait être du sang ou tout autre liquide. J'ai vu plusieurs blessés. Il y avait beaucoup de gens dehors."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter