Attentat de Stockholm : un deuxième suspect arrêté

Attentat de Stockholm : un deuxième suspect arrêté

International
ATTAQUE AU CAMION-BÉLIER - Un deuxième suspect a été arrêté dimanche et placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'attaque au camion-bélier perpétré en plein centre de Stockholm vendredi. Deux Suédois, un Britannique et un Belge ont perdu la vie dans l'attentat.

Deux jours après l'attaque au camion-bélier en plein coeur de Stockohlm, un deuxième suspect a été arrêté et placé en garde à vue. "Une seconde personne a été placée en garde à vue", a en effet indiqué à l'AFP la juge Helga Hullman du tribunal de Stockholm, sans préciser ses liens avec le suspect principal, un Ouzbek de 39 ans. Ce dernier est soupçonné d'avoir conduit le camion qui a foncé dans la foule sur une artère fréquentée de la capitale suédoise.


Deux Suédois dont une fillette de 11 ans, un ressortissant britannique et une ressortissante belge ont perdu la vie dans l'attaque. La police suédoise a confirmé l'identité des victimes ce dimanche au cours d'une conférence de presse après avoir informé leur famille. Quinze personnes ont par ailleurs été blessées. Neuf adultes et un enfant étaient encore hospitalisés dimanche matin, dont quatre dans un état grave.

Un peu plus tôt, le ministre belge des Affaires étrangères avait révélé le décès d'un de ses citoyens. "Nous avons malheureusement perdu une compatriote dans l'attentat à Stockholm", avait écrit Didier Reynders sur le réseau social Twitter, où il a également adressé ses condoléances à la famille. "Il a fallu 48 heures pour que la victime soit formellement identifiée par les autorités suédoises. Nous avons reçu cette confirmation ce dimanche matin", avait précisé le ministre. 


L'auteur présumé de  l'attaque, arrêté vendredi soir, est un Ouzbek de 39 ans, déjà connu des services de renseignements pour des faits que les enquêteurs n'ont pas détaillés. Il montrait "de l'intérêt pour des organisations extrémistes comme l'État islamique" (EI), a déclaré un chef de la police nationale, Jonas Hysing. Le conducteur présumé du camion-bélier devait être expulsé de Suède après le rejet de sa demande d'un permis de séjour. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attaque au camion à Stockholm

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter