Attentat d'Orlando : le père d'Omar Mateen au soutien de Hillary Clinton

Attentat d'Orlando : le père d'Omar Mateen au soutien de Hillary Clinton

MALAISE - Le Parti démocrate n'espérait pas ce genre de soutien. Seddique Mateen, le père du terroriste qui a fait 49 victimes à Orlando en juin, a assisté à un meeting d'Hillary Clinton, lundi 8 août, à Kissimmee en Floride.

Hillary Clinton se serait bien passée de ce supporter. Seddique Mateen a été aperçu à l'un de ses meetings, lundi 8 août à Kissimmee, situé à 37 km au sud d'Orlando. Il est le père d'Omar Mateen, l'homme qui a tué 49 personnes dans un club gay d'Orlando, en Floride, le 12 juin dernier.

Seddique Mateen apparaît sur des images de cette rencontre électorale. Il est assis dans le public et se retrouve parfois, avec la perspective, derrière la candidate démocrate qui s'exprime sur scène.

Malaise dans le camp démocrate

Aux journalistes qui lui demandait si sa présence pouvait gêner la candidate démocrate, il a répondu : "Pourquoi cette surprise ?". Seddique Mateen a même expliqué à la chaîne locale WPTV  avoir été "invité par le Parti démocrate" duquel il est membre. Il ajoute : "J'aurais aimé que mon fils s'engage dans l'armée et combatte Daech. Ça aurait été beaucoup mieux."

Réponse immédiate de l'équipe Clinton, en la personne de son porte-parole sur la  radio NPR  : "Cette personne n'a pas été conviée en tant qu'invitée, et l'équipe de campagne n'a eu connaissance de sa présence dans l'assistance qu'après l'événement." Une aubaine pour les Républicains, habitués à tomber sur Hillary Clinton à la moindre occasion. Mais étrangement, seule Sarah Palin a réagi (pour l'instant), en un mot : "Incroyable".

A LIRE AUSSI
>>  Attentat contre un club gay d'Orlando : le jour d'après
>>  Omar Mateen, homophobe, "instable" et repéré par le FBI
>> Notre dossier sur la fusillade d'Orlando

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vendée Globe : Kevin Escoffier sain et sauf après avoir été secouru par Jean Le Cam

EN DIRECT - Covid-19 en France : plus de 400 décès à l'hôpital en 24h et environ 4.000 cas confirmés

Vendée Globe : Escoffier en détresse, délicate opération de sauvetage en cours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Loi sécurité, violences policières, maintien de l'ordre... Gérald Darmanin tient sa ligne devant les députés

Lire et commenter