Attentats de Bruxelles : Najim Laachraoui avait travaillé au Parlement européen

International

BELGIQUE – Najim Laachraoui, l'un des deux kamikazes qui s'est fait exploser dans l'aéroport bruxellois de Schaerbeek, le 22 mars, a effectué deux emplois saisonniers au Parlement européen, selon l'institution.

L'information provient directement du Parlement européen. Dans un communiqué, l'institution rapporte mercredi que Najim Laachraoui, l'un des deux kamikazes qui a perpétré l'attentat meurtrier à l'aéroport bruxellois de Schaerbeek, a effectué deux jobs d'été au Parlement, rapporte le quotidien belge Le Soir .

Celui qui est soupçonné d'avoir été l'artificier des attaques de Paris, le 13 novembre dernier, et de Bruxelles, le 22 mars, a travaillé pour une entreprise de nettoyage durant un mois au cours des étés 2009 et 2010.

Pas d'antécédents judiciaires

"Comme exigé contractuellement, l’entreprise de nettoyage avait alors fourni au Parlement européen la preuve de l’absence d’antécédents criminels de l’individu ", a précisé le Parlement européen.

EN SAVOIR + >>  Attentats de Bruxelles : Najim Laachraoui identifié comme le deuxième kamikaze de l'aéroport

Najim Laachraoui avait gagné la Syrie en février 2013 et rejoint les rangs de l'organisation djihadiste Etat islamique, puis était parvenu à regagner l'Europe. Ses traces ADN ont été retrouvées sur du matériel explosif utilisé lors des attentats du 13 novembre à Paris. Des traces également identifiées dans des appartements en Belgique par lesquels sont passés les terroristes qui ont frappé à Paris.

A LIRE AUSSI 
>> Notre dossier complet consacré aux attentats de Paris
>> 
Attentats du 13 novembre : qui sont les suspects de Bruxelles ? >>  Des attentats de Paris à sa capture, les quatre mois de traque de Salah Abdeslam

Lire et commenter