Attentats de Bruxelles : qui sont les premières victimes identifiées ?

Attentats de Bruxelles : qui sont les premières victimes identifiées ?

TERRORISME - Le long travail d'identification des victimes des attentats de Bruxelles se poursuit. Pour l'heure, les morts d'un Français et de ressortissants de huit autres nationalités ont été confirmées.

Trois jours après les attentats de Bruxelles, les décès de ressortissants de neuf nationalités, parmi lesquels des Néerlandais, un Chinois, un Français, une Péruvienne, une Marocaine, des Américains, un Britannique, une Allemande et trois Belges, ont pu être confirmés vendredi par les autorités de leurs pays respectifs. 

Le bilan est toujours provisoire. Mais au moins 31 personnes ont été tuées et plus de 300 autres blessées dans les attaques coordonnées de Bruxelles mardi à l'aéroport international de Zaventem et dans la station de métro de Maelbeek, revendiquées par le groupe djihadiste Daech. "Ce chiffre risque encore malheureusement d'évoluer dans les heures qui suivent", a indiqué le procureur belge. Plus d'une centaine de personnes sont encore hospitalisées, dont une soixantaine en soins intensifs, selon France TV info.

Le travail d'identification risque encore de durer, a prévenu jeudi le porte-parole de la police fédérale, parce qu'il s'agit d'une "catastrophe ouverte, il n'y a pas de liste des personnes qui étaient dans le métro, comme il peut y avoir une liste de passagers pour un crash d'avion par exemple". 

 Une mère de famille péruvienne
Parmi les victimes identifiées, une Péruvienne de 36 ans. "Le gouvernement du Pérou a le regret d'annoncer le décès de notre compatriote Adelma Marina Tapia Ruiz, victime de l'attentat survenu à l'aéroport international de Bruxelles", a annoncé le ministère péruvien des Affaires étrangères dans un communiqué. Cette mère de famille, cheffe cuisinière de profession, vivait à Tubize, en Belgique, depuis six ans et rêvait d'ouvrir un restaurant péruvien à Bruxelles. Elle était accompagnée de son époux et de ses deux filles, des jumelles âgées de 3 ans. L'une d'entre elles a été blessée au bras par des éclats. Selon le frère de la victime, "ses filles jouaient dans le hall et leur papa les surveillait. L'une d'elles s'est éloignée et Christophe est allée la chercher". C'est à ce moment là que la bombe a explosé. Elle devait s'envoler pour New York afin de rendre visite à sa mère, selon le New York Times. 

 Une ressortissante marocaine
Une autre femme, une Marocaine, a été identifiée, mais son nom n'a pas été communiqué. Elle se trouvait dans le métro à la station de Maelbeek, selon l'agence marocaine MAP, qui fait également état de trois autres Marocains disparus et six blessés.

A LIRE AUSSI
>> 
Les attentats du 13 novembre, "c'est Abaaoud" : ce qu'a dit Abdeslam aux enquêteurs
>> 
Six arrestations à Bruxelles en lien avec les attentats
>> 
La nébuleuse terroriste des attentats de Bruxelles et de Paris est-elle hors d’état de nuire ?
>> 
Bruxelles : le frère de Najim Laachraoui "condamne fermement" les actes de son aîné

 Deux étudiants belges
L'université Saint-Louis de Bruxelles a annoncé qu'un de ses étudiants, Léopold Hecht, était mort dans le métro. A 20 ans, ce Belge poursuivait des études de droit, en deuxième année. Blessé à la station Maelbeek, il a succombé à ses blessures. Un hommage doit lui être rendu ce vendredi à l'université. Issu d'une famille d'avocats, le jeune homme était aussi un fan d'improvisations. Il montait sur scène tous les jeudis soirs à Saint Louis, rapporte Le Soir.  Sa famille a décidé de faire don de ses organes. "Nous savons que c'est la décision qu'il aurait souhaité qu'on prenne pour lui, même s'il ne l'a jamais exprimée telle quelle", a déclaré la mère du jeune homme à La Libre Belgique.

Parmi les disparus, Bart Migom, étudiant en marketing de 21 ans. Le jeune homme devait partir aux États-Unis pour rejoindre sa petite amie. "Il m'a envoyé un texto depuis le train pour l'aéroport de Bruxelles. Il devait m'envoyer ensuite une photo de sa carte d'embarquement mais il ne l'a jamais fait", a-t-elle déclaré à une chaîne de télévision américaine. Si sa mort n'a pas été annoncée officiellement, le porte-parole de la grande école de Bruges, où il était scolarisé, a confirmé son décès à un quotidien flamand.

► Un fonctionnaire belge
Depuis mercredi, le décès d'Olivier Delespesse, un fonctionnaire belge de la fédération de Wallonie-Bruxelles âgé de 45 ans, est annoncé. Lui qui prenait le métro tous les matins n'est jamais arrivé sur son lieu de travail mardi. 

Un Français parmi les morts
Un ressortissant français figure parmi les personnes tuées dans les attentats de Bruxelles, a indiqué ce vendredi le Quai d'Orsay, qui a précisé que douze autres citoyens de la République avaient été blessés, dont trois grièvement.

 Trois Néerlandais, dont deux frère et soeur
Selon le ministère néerlandais des Affaires étrangères, les trois victimes néerlandaises identifiées sont un frère et une soeur vivant aux Etats-Unis ainsi qu'une femme originaire de Deventer, dans le centre des Pays-Bas. Selon la chaîne publique NOS, il s'agit de Alexander Pinczowski et de sa soeur Sascha Pinczowski, tous deux âgés de 21 ans et vivant à New York. La troisième victime serait Elita Weah, âgée de 41 ans, qui se rendait aux funérailles de son beau-père à Boston, rapporte Le Parisien.

 Un Britannique de 51 ans
Le ministère britannique des Affaires étrangères à quant à lui confirmé vendredi le décès de David Dixon, un informaticien de 51 ans vivant en Belgique qui était porté disparu depuis les attentats. Londres a par ailleurs fait état de quatre blessés Britanniques.

 Des Américains
Le gouvernement des Etats-Unis a officiellement annoncé vendredi que deux Américains avaient été tués dans les attentats de mardi, et que d'autres ressortissants des Etats-Unis manquent à l'appel.

EN SAVOIR +
>> 
VIDEOS ET PHOTOS - Attentats de Bruxelles : les images des attaques de l'aéroport et du métro
>> 
VIDEO - Attentats de Bruxelles : poignante minute de silence en hommage aux victimes
>> 
Attentats de Bruxelles : les stars solidaires des victimes

 Un couple de jeunes mariés allemands
Un couple de jeunes mariés Allemands originaire d'Aix-la-Chapelle, figure également parmi les victimes des attentats de Bruxelles, selon la police. Jennifer, 29 ans est portée disparue depuis mardi tandis que son mari, Lars, 30 ans, infirmier de formation, est hospitalisé dans le coma et souffre de graves blessures graves, affirme le quotidien Bild. Le couple devait se rendre à New York.

Le bilan pourrait s'alourdir
Le ministre belge des Affaires étrangères a confirmé à la RTBF que de nombreuses nationalités figuraient parmi les victimes des attentats. "Il y a probablement parmi les morts et les blessés plus de 40 nationalités différentes." Au moins 21 ressortissants portugais ont également été blessés, selon le secrétaire d'Etat portugais aux communautés portugaises. En Italie, le ministre des Affaires étrangères a déclaré "très probable" qu'une Italienne ait été tuée dans l'explosion survenue à la station de métro. Le bilan pourrait rapidement s'alourdir.

Comme après les attentats à Paris en novembre, de nombreux appels à témoin ont été lancés sur Twitter et Facebook où  une page "Recherche Bruxelles"  a été ouverte.

EN SAVOIR + >>  Attentats de Bruxelles : des personnes toujours à la recherche de leurs proches

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Escroquerie à la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l’arnaque du "allo"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.