Attentats du 11 septembre 2001 : un pompier exposé aux vapeurs toxiques du World Trade Center meurt d'un cancer à 45 ans

International

COLLATÉRAL - Thomas Phelan avait porté secours à une centaine de personnes pendant les attentats des Twins Towers. Il est mort d'un cancer ce vendredi à l'âge de 45 ans. Quelque 170 personnes seraient décédées des suites d'une maladie contractée après une exposition aux vapeurs toxiques.

Il était l'un des nombreux héros venus au secours de la ville après l'attaque. Thomas Phelan est mort ce vendredi d'un cancer lié aux émanations toxiques de Ground Zero, selon les autorités, survenues il y a près de 17 ans. L'homme âgé de 45 ans avait sauvé de nombreuses vies. Les internautes ont été extrêmement nombreux à saluer son acte de bravoure.

À commencer par Bill de Blasio. Le maire de New York s'est ainsi ému de cette disparition. "Dans l'heure la plus sombre de notre ville, l'héroïsme du pompier Thomas Phelan a sauvé des centaines de vies et nous n'oublierons jamais son service et son sacrifice", a-t-il posté sur le réseau social Twitter.

Plus tôt, ce sont les pompiers de la ville qui avaient rendu un hommage vibrant à leur ancien collègue sur Facebook. "C'est avec regret que le département annonce la mort du pilote de la Marine Thomas Phelan [...] Il a été nommé le 4 mai 2003, et sa mort s'est produite le 16 mars 2018. Le 11 septembre 2001, le pilote Phelan a travaillé pour les croisières de la ligne de la Statue de la Liberté avant de participer (en devenant pompier, puis pilote de marine) à la plus grande évacuation de l'histoire de New York", a souligné le NYC Fire Wire.

Phelan n'est pas un cas isolé

D'après Fox News,  Phelan compte parmi les 170 personnes qui seraient mortes à la suite d'une maladie depuis le 11 septembre 2001.

Depuis cette date, plusieurs programmes de santé ont été créés pour surveiller le lien entre l'exposition aux débris provenant de Ground Zero et le cancer. Selon Newsweek, les médecins du programme de santé du World Trade Center ont pu lier 70 types de cancer à l'effondrement des tours jumelles. "On estime à 400 000 le nombre de personnes touchées par des maladies, comme les cancers et les maladies mentales liées au 11 septembre. Ce chiffre inclut ceux qui vivaient et travaillaient à moins de deux kilomètres et demi de Ground Zero à Manhattan", rapporte Newsweek.

En 2016, 5.441 d'entre eux souffraient d'un cancer en lien avec les attaques, rapporte le World Trade Center Health.

En vidéo

Depuis le 11 septembre 2001 New York est l'une des villes les plus sécurisées au monde

Lire aussi

Le 11 septembre 2001, 19 hommes ont détourné quatre avions commerciaux américains chargés de carburant à destination de la côte Ouest. Un total de 2.977 personnes ont été tuées à New York, Washington et à l'extérieur de Shanksville, en Pennsylvanie. L'attaque a été orchestrée par l'ancien chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, tué en 2011 par les forces spéciales américaines.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter