Attentats simultanés au stade et en gare : comment Hanovre a échappé au pire

Attentats simultanés au stade et en gare : comment Hanovre a échappé au pire

DirectLCI
ENQUÊTE - Dans son édition du jour, le journal allemand Bild fait d'inquiétantes révélations sur un vaste projet terroriste visant à ensanglanter la ville d'Hanovre mardi dernier. Le scénario prévoyait notamment des attaques simultanées pendant le match de football entre l'Allemagne et les Pays-Bas, qui a été annulé à la dernière minute.

Pas d'excès de zèle de l'autre côté du Rhin. Si l'évacuation en urgence du stade d'Hanovre, où devait se dérouler mardi soir le match amical entre l'Allemagne et les Pays-Bas, n'a abouti à aucune arrestation ou découverte d'explosifs sur place, elle n'a visiblement pas été vaine. Car selon une enquête minutieuse menée par Bild, un scénario s'inspirant fortement des terribles attaques de Paris était bel et bien en marche. 

Ainsi, on apprend que des terroristes avaient prévu de faire entrer dans l'enceinte où devaient se masser 45.000 supporters plusieurs engins explosifs, introduits dans l'ID Arena via un véhicule de secours.

Filmer les explosions dans le stade et faire sauter une bombe à la gare 

Le commando du groupe devait même prendre place en tribune afin de filmer la scène. Enfin, une bombe devait également exploser vers minuit à la gare de Hanovre... Un projet apocalyptique, dont ont donc été informées les autorités allemandes quelques heures seulement avant le coup d'envoi de la rencontre par "un service de renseignement étranger", précise Bild. L'annulation du match puis l'évacuation du site sans incident ont d'ailleurs depuis été saluées par la chancelière Anglea Merkel. Une enquête est en cours en Allemagne pour tenter de neutraliser ce groupe djihadiste qui était donc tout proche de semer le chaos à Hanovre.

À LIRE AUSSI 
>>  Allemagne - Pays-Bas annulé en raison d'une menace terroriste >>  DIRECT - Suivez avec nous tous les événements en temps réel

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter