Au Bangladesh, elle photographie un mariage précoce : "Ce spectacle m'a brisé le cœur"

Au Bangladesh, elle photographie un mariage précoce : "Ce spectacle m'a brisé le cœur"

DirectLCI
TÉMOIGNAGE – La photographe américaine Allison Joyce a réalisé un reportage poignant sur le mariage d'une ado de 15 ans avec un homme deux fois plus âgé qu'elle. Elle nous raconte l'envers d'un décor qui concerne 66 % des jeunes filles du Bangladesh.

Armée de son seul appareil photo, Allison Joyce se bat contre le mariage précoce. Cette Américaine de 28 ans, commissionnée par l'agence Getty Images News au Bangladesh, a mitraillé en cette fin du mois d'août les noces de Nasoin Akhter, âgée de 15 ans.

En ce jeudi 20 août, dans la ville de Manikganj, la jeune Nasoin doit épouser un homme deux fois plus vieux qu'elle. Lorsque  la photographe passe devant la tente dressée pour l'occasion, en route vers un autre reportage, elle décide de faire une halte. La famille de Nasoin l'accueille avec plaisir. Pour eux, c'est un bien beau jour.

"Elle était renfermée et abattue"

Mais dans les yeux de Nasoin, c'est de l'horreur et beaucoup de tristesse que réussit à capter la jeune photographe . Contactée par metronews, elle nous confie : "Ce qui m'a marquée le plus, c'est son expression mélancolique et profondément résignée. L'année dernière, j'ai pu photographier un autre mariage d'enfant, celui d'une fillette de 13 ans à un homme de 29 ans. Cette mariée, Runa, était triste, mais il y avait aussi des moments où elle surmontait sa peine et redevenait une petite fille, jouant avec ses amis tout en se préparant pour le mariage. Mais avec Nasoin, ça n'avait rien à voir. Même quand elle se retrouvait en tête à tête avec sa sœur, ou dans une pièce avec ses amis, elle restait renfermée et avait l'air complètement abattue. Ce spectacle m'a brisé le cœur."

Et, avec la compassion, vient l'impression d'un incroyable gâchis. Derrière l'objectif, c'est une colère sourde qui s'empare d'Allison. Car, comme la petite Nasoin, 250 millions de jeunes femmes mariées de force, à travers le monde, ont à peine 15 ans. Selon un rapport de l'Unicef , le Bangladesh est le pays d'Asie du Sud où cette pratique a le plus cours : ce sont près de 66% de jeunes filles qui se retrouvent mariés avant leurs 18 ans. La loi, pourtant, dans ce pays, s'est quelque peu durcie ces dernières années. Un texte interdit le mariage précoce (avant 18 ans), mais, faute de sanction, il est bien peu respecté.

Alors, en attendant, Allison prend des photos, consciente qu'elle se tient du bon côté de l'objectif. "Cela aurait pu être moi, ou mes amies, si nous n'avions pas eu la chance de naître dans un pays où les femmes ne sont pas juste considérées comme l'épouse de quelqu'un. C'est en tout cas la réalité et le quotidien des filles, au Bangladesh. J'ai pu rencontrer des femmes qui ont été mariées à 9 ans. Nasoin n'est pas un cas à part, elle est la norme. Voir l'avenir, le potentiel et la vie de cette gamine voler en éclats au nom de la tradition est simplement déplorable. J'espère que poser un visage sur ce problème poussera certaines personnes à agir."

A LIRE AUSSI >> Excision, mariage forcé : des victimes témoignent

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter