Au Canada, le Sénat vote la loi sur la légalisation du cannabis

DirectLCI
DROGUES - Autoriser la consommation de cannabis à des fins récréatives était une promesse de campagne de Justin Trudeau. Cette légalisation pourrait désormais entrer en vigueur dès la fin de l'été.

Les sénateurs canadiens ont adopté, jeudi soir, la loi sur la légalisation du cannabis à des fins récréatives, avec 52 voix pour, 30 contre et une abstention. Désormais, le texte doit revenir à la Chambre des députés pour un nouvel examen. 


Dominée par les libéraux du Premier ministre Justin Trudeau, qui avait fait de la légalisation de cette drogue douce une promesse de campagne, la loi ne devrait pas avoir de mal à être adoptée. Aussi, cette légalisation pourrait être effective avant la fin de l'été. Si l'usage du cannabis est déjà possible en Uruguay, le Canada sera le premier pays du G7 à légaliser cette drogue.

Une manne financière

En voulant écarter le crime organisé et le trafic illégal, le gouvernement canadien va au passage encaisser des recettes fiscales sur un marché estimé de 6 à 7 milliards de dollars canadiens (3,9 à 4,5 milliards d'euros). Pour chaque gramme de cannabis vendu à un prix inférieur ou égal à 10 dollars, un droit d'accise d'un dollar canadien (0,65 euro) sera collecté avec une répartition entre l'Etat fédéral (un quart) et les provinces. 

En vidéo

En Israël, le cannabis médical a le vent en poupe

A cela s'ajoutent les taxes à la consommation fédérales et provinciales allant au total de 10% à 15% environ selon les provinces. Le ministre des Finances Bill Morneau table sur une manne fiscale de l'ordre de 400 millions CAD, avec l'objectif de garder des prix bas pour se "débarrasser du marché noir".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter