Au fait, qu'y a-t-il dans le programme économique de Donald Trump ?

International

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

ETATS-UNIS - Au-delà de ses prises de positions très dures sur l'immigration et les sujets de société, Donald Trump avance des propositions pour "rendre sa grandeur" à son pays. Au programme : baisse d'impôts, protectionnisme et déréglementation.

Après son slogan "Make America great again" (Rendre à l'Amérique sa grandeur), "Make America grow again" (Rendre à l'Amérique sa croissance). De quoi faire espérer à Donald Trump et ses partisans la relance des affaires du pays. A cette fin, il propose, en tant que candidat républicain, un programme économique qui ne laisse pas indifférent.

Celui-ci pourrait se résumer en trois points : des baisses d'impôts, du protectionnisme et de la déréglementation. Et le milliardaire le dit lui-même, il sera "le meilleur président pour l'emploi que Dieu ait jamais créé". Rien que ça !

Baisse d'impôts pour tous
Donald Trump souhaite supprimer l'impôt sur le revenu pour les Américains les plus démunis, plus précisément ceux gagnant moins de 25.000 dollars par an. Il le jure : "Le taux d'imposition de la plupart des travailleurs américains sera de zéro". Et pour les plus riches, le candidat républicain propose de faire descendre leur taux d'imposition de 39,6% à 25%. Bien évidemment, Trump promet aussi de baisser l'impôt sur les sociétés, de 35% à 15%. Et avec tout cet argent en moins, il envisage un grand plan de rénovation des infrastructures (routes, ponts, etc.) ! De quoi aggraver la dette publique de 9500 dollars ces dix prochaines années.

► Protectionnisme et relocalisation
Venant d'un chantre du néo-libéralisme à l'Américaine et d'un entrepreneur habitué des délocalisations , cette proposition peut surprendre. Trump envisage de forcer Apple et consorts à relocaliser leurs productions. Il a même menacé Ford de surtaxer à hauteur de 35% toute voiture assemblée au Mexique. Pour ce qui est des produits importés de Chine, du Japon ou du Mexique, Trump entend bien imposer une taxe de 35% là aussi. De la même façon, il entend remettre en question les accords de libre-échange tels que le Tafta, très décrié... outre-Atlantique.

► Déréglementation dans la santé, l'écologie
Sans surprise, exit l'"ObamaCare" avec Trump à la Maison Blanche. Plutôt que de fournir une couverture-santé à tous les Américains, le milliardaire propose un système d'assurances privées à l'échelle de la nation. Il compte également forcer l'industrie pharmaceutique à baisser ses prix et faciliter les importations de médicaments.

Pour ce qui est de la défense de l'environnement, Trump a un mantra : le réchauffement climatique n'est qu'une "très coûteuse connerie". Sa solution : arrêter de financer l'Agence de protection de l'environnement, qu'il qualifie d'"obstacle à la croissance et à l'emploi" et annuler l'accord de Paris sur le climat. Au contraire, le milliardaire souhaite relancer l'industrie du charbon et des autres énergies fossiles.

A LIRE AUSSI
>> 
Donald Trump est-il un "sociopathe" ?
>> 
PHOTOS — Le pire de Trump
>> 
La (très longue) liste des ennemis de Donald Trump

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter