Au Kenya, un chirurgien se trompe de patient et l'opère du cerveau par erreur

Au Kenya, un chirurgien se trompe de patient et l'opère du cerveau par erreur

International
DirectLCI
BOURDE - Au Kenyatta National Hospital de Nairobi, un malade, qui attendait simplement de recevoir des médicaments, a été confondu avec un autre et a subi une opération du cerveau. Plusieurs médecins ont été suspendus.

La fameuse loi des séries. Après avoir été récemment confronté à un important scandale sexuel (accusations d'agressions de membres du personnel soignant sur des patients) et un vol de bébé, le Kenyatta National Hospital de Nairobi est à nouveau dans la tourmente. En effet, selon les services de communication du plus grand établissement du Kenya, un neurochirurgien a réalisé une opération du cerveau sur "le mauvais patient". La victime de cette terrible erreur ne devant, à l'origien, que recevoir un léger traitement médicamenteux...


Quant au "bon patient", il devait, lui, être opéré pour une raison beaucoup plus sérieuse : se faire retirer un caillot de sang. Et c'est durant l'opération du "mauvais patient", donc, que les médecins ont remarqué l'absence de caillot de sang et se sont rendus compte de leur bourde, explique le Daily Nation.

Le patient opéré par erreur "se remet et récupère bien"

Une erreur grossière qui a évidemment fait scandale et a déclenché un tollé sur les réseaux sociaux. Nombreux, visiblement des anciens, étaient ceux à pointer du doigt une défaillance de l'organisation de l'hôpital. Ce à quoi, sur son compte Twitter, le Kenyatta National Hospital de Nairobi a réagi en rendant public les sanctions décidées à l'encontre du personnel que l'établissement estime fautif. 

Ainsi, le chirurgien, deux infirmières et un anesthésiste ont été suspendus et une enquête est actuellement en cours. De même, le directeur de l'hôpital a lui aussi été suspendu, par la ministre de la Santé. Dans son communiqué, le Kenyatta National Hospital en a aussi profité pour exprimer ses "profonds regrets" et donner des nouvelles du patient opéré par erreur : "il se remet et récupère bien"...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter