Ivres, 10.000 fêtards australiens laissent 15 tonnes de déchets sur une plage

Ivres, 10.000 fêtards australiens laissent 15 tonnes de déchets sur une plage

DÉPOTOIR – Après que 10.000 fêtards ont laissé derrière eux 15 tonnes de déchets sur une plage près de Sydney le jour de Noël, les autorités australiennes ont décidé de sévir en interdisant la consommation d’alcool dans les environs.

"Beaucoup de gens boivent, très peu savent être bourrés." Cette maxime, œuvre de Jacques Dutronc, semble parfaitement s’appliquer au cas de quelque 10.000 fêtards australiens. Et pour cause : après une soirée sauvage organisée le jour de Noël sur la plage très prisée de Coogee Beach, dans les environs de Sydney, les noctambules manifestement trop éméchés pour que subsistent en eux une quelconque forme de décence, de respect ou de propreté ont laissé derrière eux près de 15 tonnes de déchets. 

Comme le rapporte le quotidien britannique The Guardian, cette dégradation des lieux a poussé les autorités de Nouvelle-Galles du Sud à interdire toute consommation d’alcool sur la plage et dans les parcs environnants jusqu’à la fin de l’été austral. Une mesure résultant, selon la ville de Randwick, où se trouve Coogee Beach, du "comportement mauvais et inapproprié d’une minorité". 

"Aucun autre choix possible" que de bannir l’alcool

Dans un message publié sur Facebook, la municipalité a fait savoir que l'interdiction de l’alcool est "une réponse aux événements honteux (…) à Coogee Beach le jour de Noël, où 15 tonnes de déchets ont été laissés éparpillés sur la plage et où une série d'incidents causés par l'ivresse des fêtards se sont produits". Déçu d’avoir à prendre une telle mesure, le maire de Randwick a expliqué qu’il n’y avait "aucun autre choix possible". 

"Les gens du coin ne peuvent pas profiter de la plage, ne peuvent plus promener leurs enfants sans tomber sur des ivrognes", déplore une habitante mécontente, soulignant que les lieux étaient devenus "désagréables, sales et dangereux". 

Alors que plusieurs plages de Sydney sont déjà sous le coup d’interdiction d’alcool, les autorités pensent que les fêtards ont pu se rabattre sur Coogee Beach, où la consommation était jusqu’alors tolérée. Elles craignent désormais qu’une situation similaire se reproduise pour la Nouvel An, malgré la nouvelle restriction. Réponse dans trois jours. 

En vidéo

En Australie, on fête Noël à la plage

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

VIDÉO - Baisse surprise du prix des carburants : est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.