Australie : cinq après celui de sa mère, la police retrouve le cadavre de la fille

Australie : cinq après celui de sa mère, la police retrouve le cadavre de la fille

AUSTRALIE - La police australienne vient d'établir le lien entre les restes de cadavres retrouvés à cinq ans d'interval et 1000 km de distance. Il s'agit de ceux d'une jeune mère et de sa fille. Une percée dans l'enquête sur la mort de la jeune femme qui avait quitté sa ville d'origine Alice Springs dans la seconde partie des années 2000.

Un macabre rapprochement. La police australienne vient d'annoncer avoir établi que la fillette, dont les restes ont été découverts en juillet dernier dans une valise près d'une autoroute, est la fille d'une jeune femme retrouvée morte en 2010 dans une forêt, à un millier de kilomètres de là. Pour les enquêteurs, il s'agit d'une avancée considérable dans cette sordide affaire mais les investigations s'annoncent encore longues avant de retracer le parcours de la mère et de sa fille et trouver d'éventuels suspects. Les enquêteurs ont toutefois exclu la piste familiale dans ce dossier de double meurtre où chacune des victimes a succombé à une mort violente.

La jeune mère, présentée comme s'appelant Karlie Jade Pearce-Stevenson, est née en 1988. Elle avait quitté sa ville d'origine, Alice Springs, dans le centre de l'Australie, entre 2006 et 2008 et avait rompu tout lien avec sa famille pour des raisons que la police n'a pas révélées. Le dernier signalement qui a été rapporté de la mère et de sa fille remonterait à 2008 sur une autoroute d'Australie-Méridionale. Toutefois, la mère de Karlie Jade Pearce-Stevenson, aujourd'hui décédée, avait signalé la disparition de sa fille en 2009 avant de retirer son signalement six jours plus tard, affirmant que son enfant "se portait bien" mais qu'elle "ne voulait pas de contact avec sa famille", a précisé à la presse le commissaire Mick Willing.

Un large appel à témoins

Le corps de la jeune mère avait été retrouvé en 2010 dans la forêt de Belanglo. Un lieu connu des Australiens pour avoir été le théâtre d'une célèbre affaire, celle du tueur en série Ivan Milat, dit le "tueur de randonneurs", qui, entre 1989 et 1993, a enterré les corps de 7 personnes dans ce vaste espace naturel de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, situé à quelque 2.600 km au sud-est d'Alice Springs. Tout lien avec cette célèbre affaire judiciaire a d'ores et déjà été écarté par les enquêteurs.

Le corps de la fillette a lui été retrouvé en juillet dernier à plus de 1000 km de la forêt de Belanglo, près de la grande baie australienne. Les restes de Khandalyce Kiara Pearce, née en 2006, ont en effet été découverts dans une valise trouvée par un passant à proximité d'une autoroute à Wynarka.

Les enquêteurs s'attellent maintenant à reconstituer le parcours de la jeune mère et de sa fille. "Nous savons qu'à des moments différents, elles se sont rendues à Darwin, Alice Springs, Adélaïde et Canberra. Nous savons qu'elles ont séjourné dans des motels, des parcs de caravanes, le long de cette route et dans d'autres espaces et qu'elles sont passées par Mallee Muray et Riverland (deux régions situées à l'est d'Adélaide, ndlr)", a expliqué le commissaire Des Bray, appelant tout proche ou connaissance des victimes, ainsi que toute personne ayant pu croiser leur route et permettant de reconstituer leur parcours à se manifester auprès de la police.

A LIRE AUSSI
>> Australie : il survit six jours dans le désert en mangeant des fourmis
>> Octuple meurtre en Australie : la mère de famille inculpée

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - Israël intensifie ses frappes sur Gaza, les vols vers l'aéroport de Tel-Aviv détournés

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Israël sous le choc après la diffusion du lynchage d’un homme en direct à la télévision

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.