Australie : un pédophile présumé se faisait passer pour Justin Bieber sur les réseaux sociaux pour obtenir des photos explicites

Australie : un pédophile présumé se faisait passer pour Justin Bieber sur les réseaux sociaux pour obtenir des photos explicites

PÉDOPHILIE - Un quadragénaire a été inculpé jeudi par la police australienne. Il est accusé d'avoir commis plus de 900 actes pédophiles et s'être fait passer pour Justin Bieber pour attirer les fans et leur demander des images explicites.

Jeudi, un homme de 42 ans a été arrêté par la police de l'Etat du Queensland, dans le Nord-Est de l'Australie. Les autorités le soupçonnent de s'être fait passer pour la star canadienne Justin Bieber sur Skype et Facebook pour inciter ses fans à lui envoyer des photos explicites. "Dans le cadre de cette enquête, l'homme avait déjà été inculpé pour un certain nombre de délits relatifs aux abus sexuels sur des enfants, y compris pour possession de matériel pédophile", a expliqué dans un communiqué la police. 

L'inspecteur met en garde face à la portée internationale des pédophiles

"Après avoir examiné son ordinateur de manière exhaustive, l'homme a été inculpé de 931 chefs supplémentaires d'abus sexuels sur des enfants". Il est ainsi soupçonné de viol, traitement indécent d'enfants, de production de matériel pédophile et d'avoir utilisé internet pour attirer des mineurs de moins de 16 ans.

L'inspecteur Jon Rouse a alors appelé les "fans", d'une façon générale, à redoubler de vigilance, évoquant une affaire "épouvantable". "Cette enquête illustre à la fois la vulnérabilité des enfants qui utilisent les réseaux sociaux et les compétences mises en œuvre par les pédophiles, leur portée internationale, pour attirer et séduire leurs victimes", a-t-il déclaré.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary-sur-Mer : un homme de 30 ans retrouvé mort, deux personnes toujours recherchées

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

EN DIRECT - Covid-19 : Noël sans jauge, "c'est notre cap, notre objectif", assure Gabriel Attal

Le Covid, une simple bactérie ? Les autorités de Singapour démentent avoir dévoilé un "canular mondial"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.