Australie : un restaurant vegan fait payer plus cher aux hommes en signe de protestation contre les inégalités salariales

International

REVOLUTION - En Australie, le restaurant végétarien "Handsome Her" a décidé de lutter à sa manière pour l’égalité salariale entres les hommes et les femmes. En effet, désormais les hommes paient 18% de plus que les femmes leurs consommations.

Entrer dans un bar n’est plus un geste anodin. Aujourd’hui, c’est aussi un acte citoyen au sein du restaurant "Handsome Her" en Australie. Situé dans le centre-ville de Melbourne, l’établissement a mis en place une taxe de 18% sur les consommations appliquées exclusivement aux hommes.  Cette "taxe du genre" a pour but de lutter contre l’écart salarial qui existe entre hommes et femmes.  Très rapidement, l’initiative a été relayée par les réseaux sociaux entrainant une vague d’adhésion. 

Depuis, le restaurant ne désemplit plus. Hommes et femmes confondus - surtout hommes - se sont rendus dans ce restaurant.  Sur la page Facebook du café, la propriétaire raconte que des hommes venus de l’autre bout de la ville sont venus pour les voir et payer "la taxe homme".

Un écart qui se creuse dans le monde

En Australie, un rapport du gouvernement, publié en 2017 a évalué l’écart salarial à 17,7% en défaveur des femmes. En France, à travail égal, il est de 12,8% en 2016 précise l'observatoire des inégalités. Un chiffre qui s’explique pour plusieurs raisons. Selon un rapport de l’INSEE, la vie privée a impact bien plus important dans leur travail. Par exemple, le fait d’avoir des enfants. Autre obstacle évoqué : elle-même.  Autrement dit, les femmes ont souvent du mal à évoluer car elles font preuves d’autocensure. C’est le cas par exemple en n’osant pas demander une augmentation contrairement aux hommes. Toutefois,

la raison prinicpale, est le fait qu'elles sont tout simplement victimes "de la discrimination pure pratiquée par les employeurs".

En vidéo

Cinq chiffres sur l'inégalité salariale entre les hommes et les femmes

Une pratique discriminatoire mondialisée souvent dénoncée par différents rapports ou études. Lors du dernier forum économique de Davos réunissant économistes, patrons et grands décideurs, un rapport avait calculé qu’au rythme où vont les choses,  il faudrait 170 ans pour que les inégalités en termes de salaires et d’emplois entre hommes et femmes disparaissent. 

Selon cette étude, au cours de ces dernières années,  l’écart salarial se creuse, alors que dans certains domaines, notamment l’éducation  il a tendance à se réduire. Comme le rapporte The Guardian, le forum estime que si les mesures ne sont pas prises afin de mettre un terme cette injustice, hommes et femmes ne seront également rémunérés qu’en 2186.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter