Australie : une émission de téléréalité sous le feu des djihadistes en Syrie

Australie : une émission de téléréalité sous le feu des djihadistes en Syrie
International

TÉLÉVISION - Les participants à l'émission "Go Back to Where You Came From", dont le but est d'emmener des candidats dans des zones de guerre, ont été pris sous le feu du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, a reconnu la chaîne australienne SBS.

Ils étaient venus chercher des sensations fortes. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont été servis. Les participants à une émission de téléréalité australienne, dont le but est d'emmener des candidats dans des zones de guerre, ont été pris sous le feu du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, a reconnu la chaîne SBS.

La chaîne doit diffuser à partir de mardi soir le premier de trois volets de l'émission "Go Back to Where You Came From" ("Retourne d'où tu viens"), qui consiste à suivre des "Australiens ordinaires" dans des camps de réfugiés en Syrie, en Irak ou en Birmanie. Une émission qui, depuis trois saisons, fait des cartons d'audience. Et qui fait fi des polémiques qu'elle suscite, avec ce concept assumé par la chaîne : montrer la réalité de la guerre et la vie difficile des réfugiés.

"Ils sont juste en face de nous"

Quitte à mettre ses participants en danger, comme cela semble être le cas dans l'un des épisodes, dont des extraits ont déjà été rendus publics par la chaîne. Dans le teaser de l'émission, on peut voir trois des six participants, encadrés par des hommes armés et munis de gilets pare-balles, courir, tête baissée (et sans casque), pour se réfugier derrière des bâtiments tandis que résonnent des tirs de mortier.

"Bon, ce sont des tirs. Baissez-vous, d'accord ?, conseille en anglais un guide. Baissez-vous, très bas. Accroupissez-vous derrière ce mur. On ne veut pas qu'ils détectent notre présence. Ils sont juste en face de nous." Selon la chaîne, l'équipe de tournage a été "escortée sous protection jusqu'aux lignes de front syriennes par des combattants kurdes défendant un village menacé par l'EI (...) et s'est retrouvée sous le feu d'insurgés de l'EI situés non loin". Puis elle a précisé que le groupe de participants était accompagné par une agence privée de sécurité, "préparée aux incidents de cette nature".

À LIRE AUSSI
>> Daech : la Turquie poursuit ses bombardements en Syrie

VOTEZ !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent