Autriche : des dizaines de migrants retrouvés morts dans un camion

Autriche : des dizaines de migrants retrouvés morts dans un camion

DirectLCI
DRAME - Au moins vingt migrants ont été retrouvés morts jeudi dans un camion stationné sur une autoroute de l'est de l'Autriche, non loin de la Hongrie. Un nouvel épisode du drame des personnes tentant désespérément de rejoindre l'Europe occidentale.

L’Autriche n’est pas épargnée par la crise des migrants qui secoue l’Europe. Au moins vingt migrants ont été retrouvés morts jeudi dans un camion en stationnement sur une autoroute de l'est du pays, non loin de la Hongrie.

Le véhicule, dans lequel ont été retrouvés entre 20 et 50 corps, était garé sur une aire de stationnement dans l'Etat frontalier du Burgenland (est), a précisé le porte-parole de la police lors d'une conférence de presse. "Nous ne pouvons pas confirmer comment ils sont morts", a-t-il concédé, avant de préciser que le véhicule serait en stationnement dans le secteur depuis mercredi. Les équipes médico-légales à l'œuvre sur place ont indiqué qu'il faudrait plusieurs jours pour parvenir à des conclusions. Les dépouilles étant entassées les unes sur les autres, les agents ont été dans l'impossibilité de déterminer le nombre de morts, leur sexe ou leur âge. "Au moins 20, mais il pourrait y en avoir jusqu'à 40 ou 50", a déclaré le porte-parole de la police Hans Peter Doskozil.

A LIRE AUSSI >> Crise migratoire : faut-il parler de "migrants" ou de "réfugiés" ?

"Opération de trafic d'êtres humains"

Une première piste semble néanmoins se dégager, du côté de la Hongrie, elle aussi confrontée à un afflux sans précédent de migrants. La police du pays va se joindre à l'enquête, a annoncé Budapest, le véhicule dans lequel a été faite la macabre découverte étant immatriculé en Hongrie. Le porte-parole du Premier ministre hongrois Viktor Orban a par ailleurs indiqué que la police autrichienne avait informé Budapest que le chauffeur du véhicule était un Roumain. "Il semble que les victimes étaient des migrants, dans une opération de trafic d'êtres humains", a estimé le porte-parole.

Avant le sommet de Vienne, le ministre autrichien des Affaires étrangères Sebastian Kurz a pour sa part prévenu que son pays pourrait envisager d'introduire des mesures plus musclées contre les migrants, dont "des contrôles plus stricts à la frontière", si l'UE échouait à trouver une réponse unitaire. "L'Autriche a plus de migrants que l'Italie et la Grèce combinées (...) on ne devrait pas prétendre que seules l'Italie et la Grèce sont affectées", a-t-il dit dans une interview à la radiotélévision publique ORF. En Autriche, le nombre de demande d'asile devrait atteindre 80.000 cette année.

A LIRE AUSSI >> Migrants en Méditerranée : l'Europe renforce ses moyens pour prévenir les drames

 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter