Autriche : les conservateurs remportent les élections législatives, débâcle de l'extrême droite

International

POLITIQUE - Le conservateur Sebastian Kurz a remporté dimanche 29 septembre les élections législatives en Autriche. Le scrutin a également été marqué par la débâcle de l'extrême droite et le bon score des Verts.

Quatre mois après avoir été renversé par le scandale de l'Ibizagate, Sebastian Kurz a remporté les élections législatives autrichiennes ce dimanche. Son parti ÖVP a recueilli environ 37% des suffrages, presque six points de plus qu'il y a deux ans. Son premier gouvernement, formé en 2017 avec le parti d'extrême droite FPÖ, n'avait pas résisté aux révélations compromettantes de l'Ibizagate pour le chef du FPÖ et numéro deux du gouvernement. Il avait implosé en mai, entraînant la tenue de ces élections anticipées, qui devraient donc signer le retour de Sebastian Kurz à la chancellerie.

Lire aussi

Portés par la mobilisation internationale sur l'urgence climatique, les Verts enregistrent une progression fulgurante, crédités de 14% des suffrages (contre 4% il y a deux ans). A l'inverse, l'extrême droite FPÖ, qui a gouverné jusqu'en mai avec les conservateurs, semble sortie du jeu. Avec 16% des suffrages, le parti perdrait environ dix points, et a déjà annoncé qu'il se voyait passer dans l'opposition à Sebastian Kurz. 

Quelle coalition au pouvoir ?

Les discussions entre les responsables des partis débuteront dans le courant de la semaine, après validation des résultats définitifs. Selon les projections, Sebastian Kurz aurait la possibilité arithmétique de former une coalition avec les sociaux-démocrates, avec l'extrême droite, les Verts et même les libéraux. Tout au long de la campagne électorale, il s'est gardé d'exprimer sa préférence pour conserver le maximum de marge de manœuvre. L'extrême droite a a priori exclu de gouverner avec Kurz. Quant aux Verts, exigent un changement radical de la part de Kurz pour accepter de gouverner avec lui.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter