Autriche : une immense fabrique nazie d'armes nucléaires mise au jour

Autriche : une immense fabrique nazie d'armes nucléaires mise au jour

International
DirectLCI
DÉCOUVERTE - Un documentariste a annoncé qu'il venait de découvrir, non loin du camp de concentration de Mauthausen, une immense fabrique souterraine d'armes nucléaire datant du 3e Reich. Des milliers de prisonniers auraient participé à sa construction.

C'est un enchevêtrement de couloirs qui courent sur plus de 75 hectares, resté inexploré depuis 1945, qui vient d'être mis au jour. Une immense fabrique d'armes - probablement d'armes nucléaires - conçue par les nazis durant le IIIe Reich. Situé à côté du petit village de Sankt Georgen an der Gusen , en Autriche, près de Linz. Il était resté secret pendant toutes ces années. 

LIRE AUSSI >>  L'incroyable énigme du prétendu fils caché français d'Hitler

C'est un documentariste autrichien, Andreas Sulzer, qui a annoncé  au Sunday Times  en avoir fait la découverte. Ce dernier, entouré d'une équipe d'historiens et scientifiques, est parti à la recherche du complexe après avoir parcouru le journal de bord d'un scientifique autrichien qui mentionnait son existence. Il a réussi à déterminer l'emplacement exact du site en relevant la radioactivité des terrains.

Supervisée par Himmler

Selon le réalisateur, cette gigantesque fabrique, est "probablement l'une des plus grandes jamais découvertes sur le IIIe Reich". Destinée à fabriquer et à tester des armes de destruction massive, elle était jugée si importante pour les nazis que c'est le bras droit d'Hitler, Heinrich Himmler, qui a supervisé lui-même son développement. Des milliers de prisonniers du camp voisin de Mauthausen auraient travaillé à sa construction. Nombre d'entre eux seraient morts dans ces tunnels. Sur place, l'équipe a également trouvé des casques SS et des objets de l'époque du IIIe Reich. 

Vaincue par les bulldozzers

Cette fabrique d'armes était probablement reliée au souterrain de Bergkristall, qui se trouve à proximité. C'est dans ce dernier que les Allemands ont fabriqué le Messerschmitt Me 262 , le premier avion à réaction du monde. En 1945, l'armée russe a pillé Bergkristall et a comblé les bunkers. Mais la seconde partie du site semble avoir été oubliée, voire demeurer méconnue des Américains et des Russes. Son entrée était tellement bien dissimulée qu'il a fallu à l'équipe de Sulzer des bulldozers pour venir à bout du béton qui obstruait ses ouvertures. 

Le travail de l'équipe vient d'être stoppé par les autorités autrichiennes, qui ont exigé un permis de recherche. Mais Andreas Sulzer reste confiant et espère pouvoir reprendre ses fouilles le mois prochain. "Les prisonniers des camps de concentration de toute l'Europe étaient sélectionnés pour leurs compétences spéciales - des physiciens, des chimistes ou autres - pour travailler à ce gigantesque projet. Nous devons à ces victimes d'ouvrir le site et de révéler la vérité" a expliqué cet archéologue des temps modernes.

LIRE AUSSI >>  Criminels nazis : le "sadique" Aloïs Brunner serait mort en Syrie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter