Etats-Unis : pour les 1 an de présidence Trump, les démocrates remportent plusieurs élections locales

Etats-Unis : pour les 1 an de présidence Trump, les démocrates remportent plusieurs élections locales

International
DirectLCI
ELECTIONS - Alors que le président américain célèbre sa première année à la Maison blanche, ce mardi, deux candidats démocrates viennent de remporter des sièges. Il s'agit, notamment, de Bill de Blasio, réélu à New-York, et de Danica Roem, candidate transgenre, élue en Virginie.

Le parti républicain du président Donald Trump a essuyé plusieurs défaites lors d'élections locales, ce mardi. Un an après sa prise de fonctions, elles avaient pris l'allure de référendum contre le milliardaire. Les candidats démocrates au poste de gouverneur en Virginie et dans le New Jersey ont tous les deux battu des candidats républicains qui, s'ils avaient gardé leurs distances avec Donald Trump, avaient repris à leur compte son vocabulaire et ses idées, liant par exemple immigration clandestine et criminalité.

Bill de Blasio réélu à New-York

Dans le Maine, les électeurs ont approuvé par référendum l'élargissement du programme public de couverture maladie pour les plus modestes, validant un volet de la réforme de Barack Obama. Et, sans surprise, le maire démocrate de New York Bill de Blasio a été facilement réélu avec plus de 65% des voix. 


Les enjeux locaux ont bien sûr aussi pesé dans ces scrutins. Près de la moitié des électeurs de Virginie ont dit n'avoir pas voté en fonction du dirigeant, selon les sondages de sorties des urnes. La Virginie penchait depuis des années du côté démocrate. Dans le New Jersey, l'impopularité du gouverneur républicain sortant, Chris Christie, a pesé sur la candidate républicaine, qui était vice-gouverneure.

Les démocrates peuvent aussi se réjouir d'avoir su mobiliser leurs troupes en force. En Virginie, les électeurs qui se définissent comme "progressistes" représentaient 28% des électeurs contre 20% il y a quatre ans. La proportion de votants conservateurs a baissé.  


Depuis la Corée du Sud, le successeur de Barack Obama a expliqué que le perdant de Virginie, Ed Gillespie, aurait dû clairement faire campagne comme un proche allié, au lieu de rester ambigu. "Ed Gillespie a travaillé dur mais ne s'était pas pleinement associé à moi ni à mes idées", a écrit le dirigeant sur Twitter.

Danica Roem, candidate transgenre, élue en Virginie

Autre succès pour les démocrates, la victoire de la candidate Danica Roem. Celle-ci a écrit une page d'histoire dans l'Etat de Virginie en devenant la première femme ouvertement trans élue à son assemblée locale. Selon des résultats quasi-complets, Danica Roem, 33 ans, a remporté 55% des voix contre le républicain sortant, Robert Marshall, un conservateur opposé aux droits LGBT, et qui refusait obstinément de désigner son adversaire par le pronom "elle". Il occupait le siège depuis 26 ans.


Le prochain test électoral aura lieu lors d'une élection sénatoriale dans l'Alabama le 12 décembre, où le républicain est favori. Puis viendra la saison des primaires en 2018, avant les élections législatives nationales dans un an.

Loin de Washington, le président américain, en tournée en Asie, a "célébré" mercredi matin l'anniversaire de sa victoire contre Hillary Clinton, dans un discours devant l'assemblée nationale sud-coréenne. "Les Etats-Unis traversent une sorte de miracle", a-t-il déclaré, citant le niveau record de la Bourse, la baisse du chômage et la lutte contre l'organisation Etat islamique.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter