Aux États-Unis, une victoire aussi pour... la légalisation du cannabis

International

MARIJUANA - En parallèle de l'élection présidentielle, neufs États américains étaient invités à se prononcer sur la marijuana à usage récréatif. La légalisation a été voté en Californie et dans le Massachusetts. La Floride a, de son côté autorisé son usage médical.

Autre surprise électorale pour les États-Unis. En marge de l'élection présidentielle, les Américains se sont prononcés dans plusieurs États mardi 8 novembre sur un référendum concernant le cannabis. Avec 55.5% de votes pour, la Californie est devenue ainsi mardi le cinquième État à autoriser l'usage récréatif de la marijuana, après le Colorado, l'Oregon, l'Alaska et l'Etat de Washington. Le Massachusetts aussi a voté pour la légalisation.

En Californie, la consommation de cannabis n’était jusque-là autorisée qu’à des fins médicales. Désormais, il sera possible pour les habitants du "Golden State" âgés de plus de 21 ans d'acheter jusqu’à 28,5 grammes de marijuana pour des activités récréatives. Ces derniers pourront également faire pousser jusqu’à six plants de marijuana chez eux, pourvu qu’ils soient protégés de la vue du public. 

Les défenseurs de cette réforme jubilent car une telle mesure autorisée dans le "Golden State" pourrait avoir des répercussions à l'échelle fédérale. Le Washington Post explique ainsi que la Californie a toujours été "un baromètre pour les supporters du cannabis, comme pour ses opposants".

"Avec 12 % de la population américaine, un poids économique certain, où l’industrie de la marijuana joue un grand rôle, il se peut que l’adoption de l’usage récréatif de la marijuana en Californie pousse les autorités fédérales à revoir les lois sur la prohibition du cannabis en général”. 

La Floride autorise l'usage médical de la marijuana

Le Massachusetts a également approuvé par référendum la pleine légalisation de la petite feuille étoilée. Selon des résultats préliminaires, il serait suivi par le Nevada et le Maine. L'Arizona en revanche, également invitée à se prononcer, a rejeté la réforme à 52%.

De son côté, la Floride apparaît comme le premier État du sud à adopter un programme de marijuana médicale, déjà légal dans 25 États de l'Union. Elle a été imitée par le Dakota du Nord. L'Arkansas pourrait suivre mais le vote reste serré. 

Un sondage publié en octobre révélait que 60 % des Américains étaient favorables à la légalisation. Des résultats qui auraient pu ouvrir la voie à une possible légalisation progressive à l’échelle du pays. Mais cette possibilité semble plus que compromise avec l'arrivée du républicain Donald Trump à la tête du pays. 

Lire aussi

    En vidéo

    Le Colorado présente le premier distributeur automatique de marijuana

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter