Avalanche en Italie : encore 23 disparus et aucun signe de vie depuis plus de 24 heures

DirectLCI
SECOURS - Après avoir extrait tôt samedi matin quatre nouvelles personnes de l'hôtel Rigopiano dévasté par une avalanche, les secouristes annoncent qu'aucun signe de vie n'a été repéré depuis 24 heures. 23 personnes sont encore portées disparues.

Y a t-il encore une chance de retrouvé des survivants parmi les kilos de neige qui ont transformé en débris l'hôtel Rigopiano ? Si les derniers sauvetages ont montré qu'il ne fallait pas perdre espoir, les probabilités s'amenuisent inexorablement. Alors que les secouristes continuent de s'activer pour creuser et tenter de repérer les 23 personnes toujours portées disparues, ils ont annoncé qu'aucun signe de vie n'a émané des décombres depuis 24 heures. 


Ils avaient extrait pendant la nuit de vendredi à samedi, aux alentours de 3 heures du matin, quatre nouveaux survivants. Deux femmes et deux hommes, après avoir déjà réussi à sauver vendredi quatre enfants et une femme. Au total, onze personnes ont été sauvées depuis l'avalanche de mercredi.


Ce sont leurs vêtements d'hiver et leurs combinaisons de ski qui ont permis aux survivants de tenir sous les décombres, ont expliqué devant la presse les médecins de l'hôpital de Pescara, sur la côte adriatique, où les rescapés ont été transportés. Les secouristes ont aussi évoqué l'effet "igloo" isolant de la neige qui a enseveli l'hôtel.

La lenteur des secours mise en cause ?

Au cours de leurs recherches, les secouristes ont découvert samedi le cadavre de deux femmes et d'un hommes. Deux autres personnes avaient déjà été retrouvées mortes, portant donc le nombre des victimes avérées à cinq. Les corps des victimes ont été transportés à la morgue de l'hôpital de Pescara, sur la côte, où le parquet a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire.


Selon les médias italiens, il s'agit d'abord de comprendre pourquoi les nombreux clients qui souhaitaient rentrer chez eux mercredi après une série de fortes secousses sismiques en fin de matinée ont attendu en vain qu'un chasse-neige vienne débloquer la route.


Et il s'agit surtout de faire la lumière sur des témoignages de proches des victimes, qui disent que les autorités ont mis longtemps à les croire lorsqu'ils ont donné l'alerte mercredi vers 17h40, ce que les secours démentent. La route étant bloquée par plus d'un mètre de neige, les premiers secouristes sont arrivés dans la nuit après des heures d'efforts à ski dans les bourrasques de neige.


D'après la préfecture de Pescara, 23 personnes sont encore portées disparues et recherchées depuis l'avalanche meurtrière. Il s'agit du premier décompte officiel après ce drame. 

En vidéo

Avalanche en Italie : les secours à pied d'oeuvre

En vidéo

JT WE- Avalanche en Italie : les sauveteurs toujours à la recherche d’éventuels survivants

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter