Avec le Brexit, les Britanniques expatriés en France craignent de perdre leur permis de conduire

Avec le Brexit, les Britanniques expatriés en France craignent de perdre leur permis de conduire

COUAC - Le Brexit, entré en vigueur il y a quelques mois, n'a rien prévu pour le moment concernant les permis de conduire des expatriés. Ceux qui doivent renouveler leur permis de conduire commencent à s'inquiéter.

Les conducteurs britanniques dans l'impasse. Quelques mois après l'entrée en vigueur du Brexit, le Royaume-Uni et l'Union Européenne ne sont pas parvenus à se mettre d'accord concernant le sort réservé aux permis de conduire. Un statu quo qui inquiète des centaines d'expatriés sur le sol français.

Toute l'info sur

Brexit : goodbye United Kingdom

"Je dirais qu'il y a 3.000 personnes qui sont sérieusement inquiètes - pour qui cela est vraiment devenu cauchemardesque", a déclaré au Guardian, Kim Cranstoun. Ce Britannique, qui a déménagé définitivement en France il y a trois ans, a créé un groupe Facebook pour les expatriés. Ce dernier recense au quotidien les témoignages de 6.000 membres. 

Tous font le même constat : il est devenu impossible d'échanger son permis britannique contre un Français, ou de renouveler le précieux sésame. Du côté des autorités françaises, on a en effet essayé de rassurer les résidents britanniques de France, précisant qu'ils devraient échanger leurs permis britanniques contre des permis français d'ici le 31 décembre 2021. Problème : les demandes formulées sur le site dédié (ANTS) sont systématiquement rejetées, au motif qu'aucun accord de licence réciproque n'est encore en place entre le Royaume-Uni et la France.

Lire aussi

Par conséquent, certains risquent de perdre leur emploi, et d'autres pourraient être contraints de retourner au Royaume-Uni. En France, la Dordogne et le Limousin accueillent une grande majorité de la communauté britannique. "De nombreux Britanniques en France vivent dans des zones rurales assez reculées, avec peu ou pas de transports publics. Certains envisagent de retourner au Royaume-Uni. C’est assez désespérant", a estimé Kim Cranstoun.

Nombreux sont ceux qui naviguent dans le flou, ne sachant pas que faire des règles qui étaient en vigueur avant le Brexit. Les permis des conducteurs de car britanniques doivent par exemple être renouvelés tous les 10 ans, tandis que les personnes ayant 70 ans doivent également renouveler leur permis de conduire. Les personnes souffrant de diabète ou d'épilepsie doivent, elles, renouveler leur licence plus souvent, tous les un à cinq ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tous les vols vers l'aéroport de Tel-Aviv détournés en raison des tirs de roquettes venus de Gaza

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Covid-19 : pourra-t-on se faire vacciner durant le week-end de l'Ascension ?

Roselyne Bachelot confie souffrir d'un "Covid long"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.