Avoirs des dirigeants ukrainiens : quelles fortunes pourraient être gelées par Bruxelles ?

Avoirs des dirigeants ukrainiens : quelles fortunes pourraient être gelées par Bruxelles ?

DirectLCI
SANCTIONS – L'Europe pourrait décider de geler les avoirs des dirigeants tenus pour responsables de la répression sanglante en Ukraine. Outre le président Viktor Ianoukovitch, de nombreux proches du pouvoir ont accumulé, ces dernières années, de véritables fortunes.

Face à l’escalade de la violence en Ukraine, l'Europe s’apprête à prendre des sanctions contre le pouvoir en place. Mais sa marge de manœuvre est étroite. L'une des premières mesures que les responsables européens ont mis en avant concerne le gel des avoirs détenus par les "responsables de la violence", a indiqué jeudi ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Un moyen de pression utilisé encore récemment lors des conflits tunisien, libyen ou encore syrien. Difficile cependant, dans le cas du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, de mesurer l'impact qu'une telle sanction pourrait avoir sur sa fortune. Lui qui, en 2010, déclarait seulement 80.000 euros de revenus et un million de hryvnias (87.000 euros) sur ses comptes bancaires. Pourtant, Viktor Ianoukovitch détient entre autres une propriété de 620 m2 au nord de Kiev, qui alimente tous les fantasmes. Certains ont même évoqué une salle de bains recouverte de pierres semi-précieuses.

Olexandre Ianoukovitch, l'un des hommes les plus riches d'Ukraine

Mais ce sont surtout les fortunes amassées par les membres de sa "famille" qui sont régulièrement attaquées. A commencer par le demi milliard de dollars accumulés en l'espace de trois ans par l'aîné des fils du président, Olexandre Ianoukovitch. Une richesse issue des secteurs de la banque, de la construction ou encore de l'énergie.

En dehors du cercle strictement familial, les oligarques du parti de Viktor Ianoukovitch ont amassé de véritables fortunes, placées en partie en Europe et notamment en Autriche. Parmi eux, les frères Klyuev, de riches industriels originaires de la région de Donetsk. Andriy Klyuev est pour sa part directement lié aux dérives autoritaires du pouvoir de Kiev, du fait de la fonction de chef du conseil de sécurité nationale qu'il occupait jusqu'à fin janvier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter