IVG : le Texas veut obliger à enterrer ou incinérer le fœtus, et le faire payer

IVG : le Texas veut obliger à enterrer ou incinérer le fœtus, et le faire payer
International

LOI - Alors que la Cour suprême des Etats-Unis avait réaffirmé le droit des femmes à avorter en juin, plusieurs Etats américains se dotent de mesures contraignantes pour limiter la pratique. Au Texas, une loi veut obliger l’enterrement ou l’incinération du fœtus et le faire payer.

Le débat est revenu sur le devant de la scène en France, il est très loin d’être fini aux Etats-Unis. Alors que la Cour suprême américaine a réaffirmé en juin dernier le droit des femmes à avorter, plusieurs Etats américains adoptent des lois visant à rendre très difficile la vie des centres d’avortement.

Ainsi, imitant l’Arkansas, la Louisiane ou l’Indiana, le Texas a adopté cette semaine un texte qui oblige ces centres à payer pour l’enterrement ou l’incinération des fœtus. En principe, celui-ci est traité comme un déchet biologique (ou médical) et n’est pas censé recevoir de rite funéraire.

Lire aussi

    Cette décision, qui prend effet le 19 décembre, pose la question des répercussions qu’elle aura sur le nombre d’avortements. Leur coût se reportera obligatoirement sur les personnes le nécessitant, rappelle le New York Times. Et celles-ci hésiteront un peu plus avant de franchir le pas.

    Les organismes pour la défense du droit d’avorter indiquent qu’elles étudient actuellement ces règles et n’ont pas encore décidé d’entamer des poursuites judiciaires. Elles ont cependant affirmé que ces "régulations" entrent en contradiction avec la décision de la Cour suprême, qui stipule qu’elles doivent seulement servir dans un but de santé public.

    Lire aussi

      Lire aussi

        Sur le même sujet

        Et aussi

        Lire et commenter

        Alertes

        Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent