Obama a-t-il mis Trump sur écoute ? Le président américain demande au Congrès d’enquêter

International
ÉCOUTES – Le président américain a demandé ce dimanche au Congrès d’enquêter sur les écoutes téléphoniques dont il aurait été dit victime. Donald Trump a accusé sur Twitter son prédécesseur, Barack Obama, d’en être à l’origine.

Donald Trump passe à la vitesse supérieure. Après avoir créé  le buzz samedi en accusant Barack Obama de l’avoir mis sur écoute durant la campagne présidentielle américaine, le nouveau patron de la première puissance mondiale demande aujourd'hui "à ce que, dans le cadre de leurs enquêtes sur l'activité russe, les commissions sur le renseignement au Congrès exercent leur autorité de supervision pour déterminer si les pouvoirs d'enquête de la branche exécutive ont été outrepassés en 2016." Cette annonce a été faite via un communiqué du porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer. 


Reste à savoir si le Congrès acceptera de donner suite à des accusations, qui pour l'instant restent sans preuves. Les proches du président sortant n’ont ainsi pas manqué de réagir sur twitter. Ben Rhodes, un ancien proche conseiller de Barack Obama a précisé ce samdedi qu’ "un président ne peut pas ordonner des écoutes". Le New-York Times avait ajouté que seul un tribunal est normalement habilité à prendre ce type de décision et qu’il aurait fallu "persuader un juge fédéral qu'il (Donald trump) avait peut-être commis un crime sérieux ou qu'il était un agent étranger." Affaire à suivre donc. 

En vidéo

Eliot Cohen: "je doute de la santé mentale de Trump"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter