Belgique : inquiétudes après la découverte de plusieurs animaux mutilés

ILLUSTRATION
International

FAIT DIVERS - Plusieurs animaux ont subi des mutilations d'une rare cruauté ces derniers jours en Belgique. Un phénomène qui commence à inquiéter les habitants.

Scènes de cruauté au plat pays. Depuis plusieurs jours, les découvertes macabres d'animaux victimes de la cruauté humaine se multiplient. Une jument a par exemple subi une grave coupure au niveau de la vulve la semaine passée à Velaines (Wallonie). Le site SudInfo rapporte que les conclusions de la clinique universitaire de Gand ne laissent que peu de place au doute : "Ils ont confirmé que le vagin avait subi une coupure nette"

Quelques jours plus tard, dans la nuit de samedi à dimanche, c'est au tour d'un jeune bouc de subir les foudres humaines. Au matin, une habitante de Pecq (Wallonie) retrouve son animal avec l'oreille tranchée. Chez nos confrères, elle témoigne : "ce dimanche matin, j’ai levé la persienne et je suis allée nourrir les animaux vers 7h30 avant d’aller au travail. C’est là que j’ai découvert que mon bouc avait l’oreille coupée. Cela s’est passé derrière chez moi mais nous n’avons rien entendu." Un procédé aussi barbare que furtif et silencieux donc. 

Lire aussi

Toujours dans la même région, à Rongy, un fermier a retrouvé l'une de ses vaches victime d'une "profonde entaille de cinq ou six centimètres" au niveau de l'épaule. Cette fois, néanmoins, la piste criminelle n'est pas certaine. Selon le fermier et la police, "rien ne permet d’affirmer qu’il s’agit de l’intervention de quelqu’un. On n’a aucune preuve de cela, aucun témoignage qui étaye la thèse d’un acte volontaire". 

Une "vraie boucherie"

Toute l'info sur

Le mystère des chevaux mutilés

Le week-end dernier, deux boucs ont été retrouvés morts et mutilés plus à l'est, dans la région de Namur (à Boneffe). Dans les colonnes de Sud Info, la propriétaire Mercédès se lamente : "On a trouvé le premier complètement mutilé, et le deuxième, dans le même état, 20 mètres plus loin. C’était une vraie boucherie". "C’est certain, il s’agit de coups de couteau" et non pas de l'action d'un prédateur, martèle t-elle. 

Ces animaux mutilés font écho aux événements qui se déroulent en France depuis quelques mois. Dans tout le pays, des chevaux sont brutalement mutilés et parfois tués. Des exactions largement relayées qui suscitent un sentiment d'injustice mais aussi de crainte parmi les habitants. Ce lundi, un homme a été arrêté et placé en garde à vue dans le Bas-Rhin dans le cadre de ces affaires.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent