Belgique : l'homme arrêté à Anvers inculpé pour des faits "à caractère terroriste"

International
DirectLCI
ENQUETE - L'individu de 39 ans, de nationalité tunisienne et résidant en France, arrêté jeudi 23 mars après mis en danger des piétons sur la principale artère commerçante de la ville flamande, a été inculpé ce vendredi de "tentative d'assassinat à caractère terroriste".

Le suspect arrêté jeudi 23 mars à Anvers après avoir roulé à vive allure dans une zone piétonne a été inculpé de tentative d’assassinat à caractère terroriste, a annoncé ce vendredi le parquet fédéral de Belgique.


D'après nos informations, l'individu est un Tunisien âgé de 39 ans résidant en France, précisément à Lens. Dans un premier temps, les services belges avaient indiqué qu'il était de nationalité française. 


Mohamed R., est également poursuivi pour tentative de coups et blessures à caractère terroriste et infractions à la législation sur les armes. Il a été placé sous mandat d'arrêt, précise le procureur fédéral.

Inconnu des services de renseignements

Jeudi en fin d'après-midi, l'hypothèse des parquets belges et français était que le suspect était alcoolisé et qu'il aurait cherché à échapper à un contrôle. Il a en effet été retrouvé plus d'une heure après les faits, partiellement endormi au volant de sa voiture garée sur un quai.


L'homme était inconnu des services de renseignement mais connu des services de police et de la justice pour des faits de droit commun et plusieurs faits révélant une alcoolisation récurrente. Pour l'instant, le parquet français n'est pas saisi de l'affaire.

Plusieurs armes retrouvées dans le coffre de la voiture

Selon le parquet fédéral belge, il était environ 10h45 quand sa voiture qui roulait "à une vitesse très élevée" a "été remarquée dans la centre d'Anvers". "Le véhicule roulait à grande vitesse sur le Meir (l'artère), donc les gens devaient sauter sur le côté", a déclaré le chef de corps de la police d'Anvers, Serge Muyters.


Différentes armes" ont par ailleurs été découvertes dans le coffre de la voiture interceptée : "des armes blanches, un riot gun et un bidon contenant un produit encore indéterminé".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter