Belgique : le maire de Bruges poignardé, un suspect interpellé

Belgique : le maire de Bruges poignardé, un suspect interpellé

AGRESSION - Le bourgmestre de Bruges en Belgique a été poignardé au cou, samedi 20 juin, par un homme rapidement interpellé. Une enquête a été ouverte pour "tentative de meurtre".

Choc en Belgique. Le bourgmestre de Bruges Dirk De fauw a été poignardé au cou, samedi 20 juin, par un homme qui a été rapidement interpellé, a indiqué le parquet de la ville, confirmant des informations des médias flamands.

Dirk De fauw, 62 ans, qui est également avocat, a été transporté à l'hôpital pour subir une opération. Opéré, il est désormais "hors de danger", a déclaré en fin d'après-midi à l'AFP une porte-parole du parquet, Céline D'havé. "Il va bien mais il doit encore rester en observation à l'hôpital jusqu'à demain (dimanche)", a-t-elle ajouté.

Elle a confirmé qu'une enquête avait été ouverte pour "tentative de meurtre" et confiée à un juge d'instruction. Aucune information n'a été donnée par le parquet sur l'homme arrêté.

L'auteur pourrait être "un client ou un ancien client de l'avocat"

D'après les premiers éléments rapportés par les médias, les faits se seraient produits en fin de matinée dans ou à proximité du cabinet d'avocat de Dirk De fauw, dans le quartier Sint-Andries (Saint-André). L'auteur pourrait être un client ou un ancien client de l'avocat, "avec un passé psychiatrique", avance le quotidien Het Laatste Nieuws.

Des informations que le parquet n'a pas voulu confirmer en début d'après-midi. "Il est trop tôt pour dire quelque chose, nous sommes en train d'enquêter sur les circonstances", a ajouté Céline D'havé à l'AFP.

"Courage et prompt rétablissement", a tweeté Joachim Coens, président du parti chrétien-démocrate flamand (CD&V), la formation du bourgmestre de Bruges.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Funérailles du prince Philip : William et Harry se sont-ils réconciliés ?

Lire et commenter