Berlin : deux touristes chinois arrêtés pour des saluts nazis devant le Reichstag

Berlin : deux touristes chinois arrêtés pour des saluts nazis devant le Reichstag

ALLEMAGNE - Les vacanciers ont été surpris samedi en train de faire ce geste interdit tout en se prenant mutuellement en photo avec leurs smartphones, à l'extérieur du site historique de la capitale allemande.

Le salut hitlérien est proscrit en Allemagne depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ses auteurs s'exposant à une amende et à une peine pouvant aller jusqu'à trois ans de prison. Mais deux Chinois en vacances dans le pays n'ont pas hésité, ce samedi, à prendre la pose en faisant ce geste interdit. Le tout devant le palais du Reichstag, qui abrite le Parlement allemand. 

Relâchés contre 500 euros de caution chacun

Les deux hommes, surpris par des agents au cours d'une patrouille de routine alors qu'ils se prenaient mutuellement en photo avec leurs smartphones, ont été interrogés dans un commissariat local et relâchés après avoir versé chacun 500 euros de caution. "Une enquête sur l'utilisation présumée des symboles d'organisations anticonstitutionnelles a été ouverte" à leur encontre, a indiqué ce dimanche une porte-parole de la police. 

Lire aussi

Les deux touristes, âgés de 36 et 49 ans, vont toutefois pouvoir poursuivre leur voyage. Ils sont autorisés à quitter le pays et si une amende est prononcée, l'argent de leurs cautions pourra en partie la couvrir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

"The Voice All Stars" : Zazie ira en finale sans personne dans son équipe, une première

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.