Bernie Sanders remporte la primaire du New Hampshire et promet "le début de la fin pour Donald Trump"

Sanders : "C'est le début de la fin pour Donald Trump"

POLITIQUE - Le sénateur socialiste Bernie Sanders a remporté la primaire dans le petit Etat du Nord-Est, suivi par les centristes Pete Buttigieg et Amy Klobuchar. Joe Biden et Elizabeth Warren, autres favoris de la course à la désignation de l'adversaire de Donald Trump, ont mordu la poussière.

Le sénateur socialiste Bernie Sanders est arrivé en tête, mardi 11 février, de la primaire démocrate du New Hampshire, suivi par les centristes Pete Buttigieg et Amy Klobuchar, désormais installés dans le groupe des candidats susceptibles de défier Donald Trump en novembre pour l'élection présidentielle. "C'est le début de la fin pour Donald Trump", a lancé le sénateur indépendant, âgé de 78 ans, à ses partisans dans le New Hampshire, un Etat qu'il avait déjà remporté en 2016 face à Hillary Clinton, bien que son électorat, composé à 40% d'électeurs touchant plus de 100.000 dollars par an, ne lui soit pas vraiment favorable.

Toute l'info sur

Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

Déconfitures pour Biden et Warren

Une fois les résultats de neuf bureaux de vote sur dix rendus, le vétéran de la politique avait remporté 26% des suffrages, suivi par l'ex-maire Pete Buttigieg, vainqueur in extremis du caucus de l'Iowa (24%) et la sénatrice Amy Klobuchar (20%), selon les comptabilisations des médias américains. Les résultats du New Hampshire devraient donner un grand élan aux deux hommes avant les prochains votes des primaires: le Nevada le 22 février puis la Caroline du Sud le 29 février. 

Longtemps favori, l'ancien vice-président Joe Biden a essuyé un cuisant revers en n'arrivant que cinquième, loin derrière. Il est devancé par la sénatrice progressiste Elizabeth Warren (9%) qui, elle aussi, enregistre un score extrêmement décevant. L'autre grand nom dans la course, le milliardaire Michael Bloomberg, ne se présentait pas à ce scrutin, préférant se concentrer sur le "Super Tuesday", qui concentrera 15 primaires.

Deux abandons

Peu avant les résultats, le candidat Andrew Yang a annoncé se retirer de la course à la Maison Blanche. En cause : les premiers résultats ne lui donnaient pas plus de 3% des suffrages, "Vous savez que je suis un matheux et il est évident ce soir d'après les chiffres que je ne vais pas gagner cette course", a expliqué à ses partisans l'entrepreneur de 45 ans, qui avait pour proposition phare l'instauration d'un revenu universel pour tous les Américains. Un autre candidat à l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre a jeté l'éponge mardi soir : le sénateur du Colorado Michael Bennet, dont la campagne était passée beaucoup plus inaperçue.

Lire aussi

En dépit de sa petite taille, l'Etat américain du New Hampshire pèse dans la course à la présidentielle. Il est devenu, tous les quatre ans, un passage obligé pour les candidats. Si les assemblées électorales ou "caucus" de l'Iowa sonnent le départ, le vote du New Hampshire dégage généralement les tendances et permet, déjà, d'éliminer les plus faibles. Ses résultats sont traditionnellement suivis de très près par le reste du pays, et à raison. De plus, beaucoup espèrent ici que la primaire de mardi permettra de tourner la page du fiasco de l'Iowa, dont le vote a été perturbé par un bug informatique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

"The Voice All Stars" : Zazie ira en finale sans personne dans son équipe, une première

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.