Bienvenue à Okinawa, l'île la plus saine de la planète

Bienvenue à Okinawa, l'île la plus saine de la planète

International
DirectLCI
JAPON – Cette petite île est connue pour être la terre de la santé éternelle. Vous trouverez à Okinawa trois fois plus de centenaires que n'importe où dans les pays développés. Metro World News a rencontré le maître des (vrais) secrets anti-âge.

"Si les Américains vivaient comme les habitants d'Okinawa, 80 % des unités de soins coronariens des Etats-Unis, 30 % des centres anti-cancer et de nombreuses maisons de soins infirmiers seraient fermés ", estime le Dr Makoto Suzuki, 83 ans. Son bureau à Naha, la capitale d'Okinawa, est rempli de milliers de fiches cartonnées blanches. Un congélateur se trouve à côté de l'entrée. "Je garde à l'intérieur les échantillons de sang et d'ADN de tous mes centenaires. C'est un trésor inestimable."

Le Dr Suzuki a fondé le Centre de recherche d'Okinawa pour la longévité au sein de l'Université internationale d'Okinawa. Il travaille sur la question depuis près de quarante ans. "Je suis venu de Tokyo en 1976 pour évaluer les conditions de vie de la communauté. J'ai été surpris de voir autant de personnes âgées robustes et en bonne santé, qui vivaient dans leur propre maison. Quand j'ai étudié les données démographiques au bureau du gouvernement d'Okinawa, j'ai découvert que l'espérance de vie était beaucoup plus élevée ici qu'ailleurs au Japon. J'ai donc décidé d'y consacrer mes recherches."

Etude sur 675 centenaires

Pour le Dr Suzuki, la longévité n'a de sens que si elle peut être vraiment appréciée. "Les habitants d'Okinawa jouissent d'une haute qualité de vie pendant toute leur vie." Le chercheur a mené des examens médicaux complets et des enquêtes sociologiques sur 675 centenaires, et leur a rendu visite dans leurs propres zones résidentielles. "Ce ne sont pas leurs gènes qui rendent les habitants d'Okinawa si spéciaux, c'est leur environnement. Par exemple, l'espérance de vie moyenne des personnes originaires d'Okinawa vivant au Brésil est de dix-sept ans plus courte que celle de ceux résidant à Okinawa."

Bien sûr, l'alimentation est importante. Les vieilles générations apprécient de cuisiner, évitent la viande, préfèrent les fruits de mer avec des fruits frais et du mozoku, une algue riche en minéraux mais sans calories. Le centre de recherche du Dr Suzuki plébiscite également le curcuma pour combattre le cancer. "Les gens devraient éviter tous les produits et concepts commercialisés par l'industrie anti- vieillissement. Au mieux ils sont inefficaces, au pire, nuisibles."

La tentation de la malbouffe

Sur la base de son étude de plusieurs décennies, le Dr Suzuki est parvenu à définir les cinq recettes de la longévité – "plus importantes que la nutrition". Les voici : auto-assistance (vous devez être en mesure de vérifier votre état de santé vous-même), santé physique (continuez à marcher !), ainsi que la santé mentale, la santé sociale et de la santé spirituelle. "A Okinawa, vous remarquerez peut-être que les personnes âgées sont généralement très actives. Elles se réveillent avec un objectif dans leur journée, elles effectuent des tâches utiles pour leur communauté, comme aller au temple et prier pour le succès aux examens de leurs petits-enfants."

En retour, le respect accordé aux anciens est primordial. Un règlement étonnant a récemment été adopté : il est à présent interdit aux journalistes de parler aux centenaires sans l'autorisation du gouvernement.

Néanmoins, les choses changent. Les différences d'espérance de vie ont diminué par rapport au reste du Japon. Le Dr Suzuki pointe l'évolution des modes de vie : "Les jeunes habitants d'Okinawa ne veulent plus des jardins. Ils vivent dans des tours d'habitation et communiquent à peine avec leurs voisins." Il est également en colère contre le changement des habitudes alimentaires. "Chaque bâtiment a son distributeur de boissons fantaisie et les fast-foods adoptent une stratégie offensive : Un hamburger coûte 100 yens [0,70 euro, ndlr]. Moins qu'une soupe de nouilles sans sel traditionnelle d'Okinawa. Rares sont ceux qui peuvent résister."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter