Birmanie : la vidéo de fitness de Khing Hnin Wai en plein coup d'État devient virale

Birmanie : la vidéo de fitness de Khing Hnin Wai en plein coup d'État devient virale

INSOLITE - Le contenu de la professeure de fitness laisse de nombreux internautes perplexes. Selon eux, ce ne serait qu'un montage. L'auteure tente de rétablir la vérité sur Facebook ce mardi en publiant de nouvelles vidéos.

Une professeure d'aérobic a filmé malgré elle le coup d'État perpétré en Birmanie ce lundi matin. Alors que Khing Hnin Wai gesticule dans tous les sens pour réaliser ses exercices physiques, une colonne de véhicules blindés s'immisce en toile de fond. La sportive au débardeur jaune reste impassible pendant que l'histoire de son pays se déroule juste derrière elle, sur le rond-point Royal Lotus près du parlement de la capitale Naypyitaw. 

La jeune femme apprendra plus tard dans la journée que, pendant qu'elle effectuait ses séries d'exercices, l'armée birmane a pris le contrôle du territoire - après avoir arrêté la dirigeante  Aung San Suu Kyi ainsi que d'autres hauts responsables de son parti. 

C'est donc dans l'ignorance la plus totale qu'elle publie sa vidéo sur Facebook. "Comme il n'est pas rare de voir passer un convoi officiel à Naypyitaw, j'ai pensé que c'était normal, alors j'ai continué", raconte l'auteure de ce contenu devenu viral rapidement. Des copies de sa vidéo, relayées sur Twitter, ont enregistré jusqu'à 13 millions de visionnages en moins de 24 heures. 

Toute l'info sur

Birmanie : un coup d'État et une répression sanglante

Une présence régulière sur le rond-point Royal Lotus

Cependant, certains remettent en question la véracité de cette séquence. L'ombre au sol, à moitié coupée au niveau des jambes, laisse planer le doute quant à un potentiel montage. Afin de prouver l'authenticité de son enregistrement, Khing Hnin Wai a publié ce mardi sur son compte Facebook de nouvelles vidéos de fitness tournées antérieurement. Objectif ? Rétablir la vérité auprès des internautes en montrant que cela que fait 11 mois qu'elle s'entraîne sur le rond-point Royal Lotus. 

Noir, rose, rouge... On y voit en effet la professeure d'aérobic dans différentes tenues sportives attestant qu'elle s'est retrouvée à cet endroit à plusieurs reprises. En arrière-plan, on peut également constater que le ciel n'arbore pas les mêmes teintes - un coup bleu, l'autre brouillardeux -, et que l'avenue à perte de vue qui mène au Parlement est déserte. 

La jeune professeure profite de cette publication Facebook pour se défendre face aux insultes lancées par des partisans de l'armée birmane qui n'ont pas apprécié la scène. "Je ne dansais pas pour me moquer ou ridiculiser une organisation ou pour être stupide ... Je dansais pour un concours de danse fitness", souligne-t-elle. Elle ne se prive cependant pas d'un message plein d'ironie. "Quelle harmonie avec la musique de fond et le décor de fond !"

Lire aussi

Un sens de l'humour partagé par de nombreux usagers qui ont détourné sa danse pour en faire des mèmes autour d'évènements historiques récents, comme la prise du Congrès américain le mois dernier. Quoi qu'il en soit, "la vidéo que j'ai réalisée pour le concours de danse d'aérobic est devenue un souvenir inoubliable", termine Khing Hnin Wai. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Biélorussie : l’ambassadeur de France forcé de quitter le pays

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.