BlaBlaCar : un conducteur condamné pour avoir pris deux sans-papiers en covoiturage

International
DirectLCI
CORESPONSABLE - Un homme a été condamné à neuf mois de prison avec sursis par un tribunal italien pour avoir pris en covoiturage deux sans-papiers sans le savoir lors d'un voyage Paris-Rome.

Un conducteur a été condamné en Italie pour avoir pris en covoiturage deux sans-papiers pour un voyage vers Rome. L’affaire rarissime est relatée ce samedi par France Info. Andrea, Italien résident en France (et non Français comme écrit dans une première version), s’inscrit sur Blablacar pour partager le coût de son voyage Paris-Rome. Le 10 août, il prend la route vers Rome avec deux personnes inscrites sur la plateforme à bord de la voiture. Direction l’Italie. Mais à la frontière italienne, des policiers procèdent au contrôle du véhicule et à l’identité des passagers. 

Neuf mois de prison avec sursis

"Quand ils ont vu qu'il y avait un des passagers qui faisait mine de chercher la sienne et qu'il ne la trouvait pas, ils l'ont conduit au poste de police pour vérifier son identité. Il s'est avéré que les deux passagers essayaient de rentrer clandestinement en Italie. Ils étaient sans papiers", raconte sur France Info Charlène,  jeune femme qui accompagnait le conducteur. Andrea est lui arrêté et placé en garde à vue. Le lendemain, il est jugé en comparution immédiate et condamné à 9 mois de prison avec sursis et 24 000 euros d’amende avec sursis également. Son véhicule a été confisqué. 

Contacté par le site d’information, Blablacar a indiqué que c’était la première fois que la société était confrontée à cette situation avec l'Italie. Mais précise également que lors d’un trajet transfrontalier, un message sur le site (voir capture d'écran ci-dessus) rappelle au conducteur qui poste l'annonce qu'il doit s'assurer avant le départ que tous les passagers aient une pièce d'identité valide.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter