Bloqué dans une tour en feu, il raconte son cauchemar sur Twitter

Bloqué dans une tour en feu, il raconte son cauchemar sur Twitter

FAIT DIVERS – Un homme coincé avec sa famille dans une tour en feu à New York a raconté sur Twitter sa terrible attente des secours, avant son sauvetage final.

Un incendie vu de l'intérieur. C'est via Twitter que Gurinder Singh "Mickey" Atwal, piégé par les flammes, a raconté son calvaire. Dimanche vers 11 heures, sur la 10e avenue à Manhattan, un feu se déclenche dans un appartement , au 20e étage d'une tour d'habitation. Au 26e, Mickey, sa femme et leur fille de 2 ans, sont bloqués dans leur appartement.

Ils ne peuvent s'enfuir : la fumée a envahi les cages d'escalier et les ascenseurs ne fonctionnent plus. Pour échapper au brasier, la petite famille décide de se réfugier sur le balcon où l'air est respirable et où elle peut espérer la venue des secours. 

Au pied de la tour, environ 150 pompiers luttent pour maîtriser le sinistre qui produit une épaisse fumée noire. Vers 13 heures, après deux heures de combat acharné contre les flammes, l'incendie est sous contrôle. Puis les soldats du feu parviennent enfin à entrer dans l'appartement des Atwal. Mais ces derniers vont devoir attendre encore un peu pour sortir de l'enfer, le temps qu'une cage d'escalier soit dégagée de la fumée et des flammes.

Sauvé, Mickey Atwal n'a pas manqué de remercier les pompiers. Malheureusement, certains de ses voisins n'ont pas eu la même chance. Coincé au 38e étage, un homme de 27 ans, blessé grièvement, est mort à l'hôpital, tandis que son mari est toujours hospitalisé

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre les 2 doses de vaccin à ARNm

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Biden à la Maison Blanche : comment il a redécoré le Bureau ovale

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

"On peut passer à autre chose" : greffe des bras et des épaules réussie pour Felix Gretarsson, une première mondiale

Lire et commenter