Boeing 777 disparu : l'avion localisé dans "quelques jours" ?

Boeing 777 disparu : l'avion localisé dans "quelques jours" ?

DirectLCI
MH370 – Des signaux correspondant à ceux susceptibles d'être émis par les boîtes noires du Boeing disparu de la Malaysian Airlines ont à nouveau été captés mardi. La multiplication de ces détections doit permettre de lancer la phase de recherches sous-marine de l'épave et des enregistreurs de vol de l'avion.

C'était le signe que les équipes de recherches attendaient. Les premières émissions pouvant émaner des boîtes noires du vol MH370, captées ce week-end par un navire australien, avaient suscité enfin l'espoir de retrouver la trace du Boeing disparu mais ces dernières devaient se confirmer avant qu'une phase de recherches plus avancée puisse être lancée. "L'Ocean Shield a pu recapter des signaux à deux occasions, hier (mardi) en fin d'après-midi et plus tard dans la soirée", a annoncé mercredi le responsable des opérations, Angus Houston, à Perth (ouest de l'Australie). Le premier signal a duré cinq minutes et 32 secondes, l'autre environ 7 minutes.

Les quatre détections concordantes captées ce week-end et mardi, dont la fréquence est identique à celle émise par les enregistreurs de vol du Boeing 777 de la Malaysian Airlines, ont été réalisées à plus de 2000 km au nord-ouest de Perth, sur la trajectoire estimée de l'appareil qui a disparu le 8 mars avec 239 personnes à bord.

L'épave pourrait être localisée dans "quelques jours"

Ces nouveaux signaux interviennent alors que l'absence de détections, lundi, faisait craindre aux équipes de recherches que les boîtes noires n'aient cessé d'émettre, un mois après le crash du vol Kuala-Lumpur- Pékin.

Si les signaux perçus ces derniers jours proviennent bien des boîtes noires de l'avion disparu, l'épave du Boeing 777 pourrait être localisée dans "quelques jours", a fait savoir Angus Houston. La multiplication des signaux sous-marins doit permettre de circonscrire "une petite zone étroite" de recherches et "j'espère que dans quelques jours nous trouverons quelque chose sur le fond (de la mer) qui confirme qu'il s'agit de la destination finale du MH370", a-t-il expliqué.

Une fois la zone de recherches circonscrite, les équipes pourront faire plonger le robot sous-marin Bluefin-21 , sans doute aux alentours de 4500 mètres de profondeur, pour obtenir la confirmation qu'il s'agit du lieu du crash du Boeing et peut-être récupérer les boîtes noires pour connaître, enfin, le scénario de cette catastrophe.

Plus d'articles